Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Evie (Wish, Tome 2) - Audrey Carlan

 

Titre : Evie, Tome 2

Saga :  Wish

Auteur(s) : Audrey Carlan

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Faire des voeux est une perte de temps, une chose à laquelle je me suis pliée quand j'étais enfant mais que j'ai abandonnée depuis. On ne peut pas rêver de quelque chose et, pouf, ça apparaît comme par magie. Si vous voulez quelque chose dans la vie, vous devez travailler dur et vous sacrifier pour cela. Ma mère était le genre de femme qui volait d'une aventure à l'autre, laissant le destin décider de son prochain geste. Ma soeur est exactement la même. Moi, pas du tout. J'ai travaillé jusqu'à l'os pour devenir un gestionnaire financier prospère, me faire un nom et mener une belle vie indépendante. Même si chaque lettre de ma mère me dit de prendre des risques, de laisser le vent me porter vers les désirs de mon coeur, je fais exactement le contraire. L'envie d'errer et de faire des voeux est ce qui a tué ma mère et m'a laissée sans ma soeur pendant une décennie. Il n'y aurait pas de voeux pour moi. La dernière fois que j'ai fait un voeu, j'avais huit ans. Ce rêve ne s'est pas réalisé...

 

Ma Chronique

Note : 4/5

J’ai aimé

 

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman qui sort le 7 Janvier.

 

Par où commencer ? Tout d’abord, je dois vous avouer que c’était très mal parti pour que ce second tome se retrouve avec un 4/5. Dans l’ensemble, c’est une histoire sympathique, agréable à lire et qui aborde des sujets bouleversants. Maintenant, il y a quelques points qui sont venus me déranger dans ma lecture et, comme pour le tome un, je n’ai malheureusement pas pu m’empêcher de les relever. Si la cascade de rebondissements et de révélations n’était pas parvenue à me surprendre de la meilleure des façons à la fin de ce second opus, eh bien, ma lecture n’aurait peut-être pas été aussi bonne.

 

Pourtant, après avoir lu le premier tome et découvert l’histoire de Suda Kaye, je ne pouvais vraiment pas passer à côté de celle d’Evie. Dans l’opus précédent, on avait déjà eu la chance de faire la connaissance de son personnage et on avait déjà pu apercevoir la douleur ainsi que la rancune qu’elle avait accumulée au fil des ans et que le retour de Suda Kaye n’avait fait qu’exacerber. Si l’histoire de Suda Kaye m’a paru plus légère, moins dramatique, celle d’Evie est davantage poignante. Dans ce second tome, Audrey Carlan nous dresse un portrait d’une femme forte, mais aussi d’une femme avec des blessures, des doutes et qui ne demande seulement qu’à être enfin aimée. Je n’ai donc eu aucun mal à m’attacher à son personnage, étant donné qu’il est très aisé de s’identifier à Evie.

 

Femme d’affaires accomplie et dirigeante de sa propre entreprise, on peut facilement dire qu’Evie a de quoi être fière. Elle mène sa vie comme elle l’entend et contrairement à sa soeur qui ne tient pas en place, Evie a les pieds sur terre. Mais sous cette attitude de femme forte que rien ne vient ébranler, la vérité est tout autre… Se sentant délaissée et abandonnée depuis sa plus tendre enfance par les gens qu’elle aime, Evie tient à distance tous ceux qui voudraient faire partie de sa vie de peur d’être à nouveau abandonnée. Alors quand Milo Chavis, son béguin d’enfance, vient lui promettre qu’il est déterminé à la faire sienne, Evie panique et essaye tant bien que mal de tenir le bel amérindien à distance. Cependant, Milo fera tout son possible pour l’amener à lâcher prise et à lui permettre d’ouvrir son coeur pour vivre enfin pleinement...

Tu es ma lumière au bout d’un long tunnel sombre. Mon trésor, ma récompense, après toute cette souffrance et tous ces sacrifices.

Je vais donc commencer par vous parler de la romance puisque c’est celle-ci qui occupe la majeure partie de l’intrigue. Dans le premier tome, j’avais trouvé que la romance entre Suda Kaye et Camden s’était très vite installée et ça m’avait un peu dérangé sur le moment. Ensuite, à y bien réfléchir, vu qu’ils avaient déjà un passé commun et qu’ils avaient été en couple auparavant, ça n’avait rien de bien perturbant. Cependant, j’en attendais vraiment plus du couple Evie/Milo. Dès le premier chapitre, Milo déclare fièrement ses intentions à Evie et bien que la jeune femme soit dans un premier temps réticente, elle finit par succomber rapidement. Ils venaient tout juste de finir de s’embrasser que Milo parlait déjà mariage et bébé.

 

Du coup, je n’ai vu aucun jeu de séduction se mettre en place et ça donnait davantage l’impression que l’on avait mis leur romance en mode accéléré comme on aurait pu le faire avec un film. On peut avoir un béguin pour une personne depuis longtemps, mais de là à vouloir l’épouser sur-le-champs, ce n’est pas tellement crédible. D’ailleurs, ce rythme ne collait pas tellement avec la réticence qu’a pu ressentir au départ Evie puisque j’avais plutôt la sensation que Milo lui mettait la pression alors qu’il aurait été au contraire préférable de prendre le temps. Ainsi, je ne sais pas trop quoi penser de cette romance. D’un côté il y a de très bonnes choses, comme la tendresse et l’alchimie qui se dégagent de leur couple, mais d’un autre, il y en a des moins bonnes qui ont fait que cette romance m’a laissée sceptique. C’est une romance agréable à découvrir, seulement, en ce qui me concerne, je reste un peu sur ma faim.

Un sourire comme le tien peut changer le monde. En tous cas, le mien est déjà chamboulé.

Pour finir, le peuple amérindien qui avait été trop peu abordé selon moi dans le précédent volet, était davantage mis au centre de l’histoire dans ce tome pour mon plus grand bonheur. Il est tellement rare que cette magnifique culture soit au coeur des romans que je lis ! De plus, Audrey Carlan décrit magnifiquement bien les paysages et c’est toujours un total dépaysement. On parvient sans difficulté à s’imaginer les sublimes paysages du Colorado. Par contre, il y tout de même un petit point qui m’a gênée, et que j’avais déjà relevé dans le premier tome, c’est la répétition de certains dialogues. Comme pour Suda Kaye et Camden, j’avais aussi le sentiment de retrouver quelquefois les mêmes phrases entre Evie et Milo, mais tournées différemment. Certes, l’écriture d’Audrey Carlan est sublime et il y a de très beaux passages, néanmoins à la longue c’était un peu répétitif.

 

En conclusion, malgré une romance bien trop rapide à mon goût, ce deuxième tome s’est révélé être une bonne lecture. Audrey Carlan a créé des héroïnes fortes, indépendantes et qui surtout ne ressemblent à aucunes autres. J’ai été agréablement surprise et captivée par de nombreuses révélations qui promettent une suite des plus alléchantes. Je suis désormais impatiente de découvrir le troisième tome !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article