Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

If you wanna be my lover - Emma Green

 

Titre : If you wanna be my lover

Auteur(s) : Emma Green

Éditions : Addictives

 

Résumé

 

Un (énorme) mensonge, un (inavouable) coup de foudre... Et puis quoi encore ? Jusque-là, April menait une existence paisible, sans stress ni complications. Tout bascule lorsque sa jumelle, May, lui demande d'échanger leurs vies. Vu sa dette envers elle, impossible de refuser... En l'espace de vingt-quatre heures, April prend donc la place de sa soeur, récupère son job de publicitaire auquel elle ne connaît rien, le monstre velu que May appelle un chien, et même Tybalt Emerson, un mec parfaitement parfait et pas du tout prévu au programme. Promis, c'est juste pour une semaine ! Ou deux... Un mois maximum ! Ce plan aurait presque pu fonctionner, mais c'était sans compter Tybalt, son regard qui vous happe, son sourire dément, son charme ravageur et son lot de mystères. Les complications ? Petit 1, il est son boss. Petit 2, ils vont devoir cohabiter. Petit 3, il n'a pas du tout l'air de vouloir la laisser filer... Ah oui, dernier petit détail de rien du tout : il ne doit jamais, au grand jamais, savoir qui elle est !

 

Ma Chronique

Note : 4,5/5

J’ai beaucoup aimé

 

Bon… Les amis, je crois que je suis devenue complètement accro à Emma Green… Au point que je suis en train de me demander si je ne devrais pas tout de suite me procurer en urgences tous les autres romans de ce formidable duo d’autrices… Bien que, de vous à moi, je ne suis pas tellement certaine que ce soit raisonnable… Petit 1, il y a déjà pas mal de livres dans ma PAL. Petit 2, je ne suis pas certaine que mon banquier approuverait (il serait capable de m’envoyer sur le bûcher).

 

Mais bon… Que voulez-vous ? Lorsque j’ai découvert Emma Green par le biais de Love & Lies on Campus (un énorme coup de coeur), je savais qu’il en était fini de ma résolution à baisser ma PAL. Je me suis donc procuré sans attendre If you wanna be my lover dès sa sortie, quitte à faire le pied de grue devant la librairie à 6h du mat’ ! Ok, j’exagère peut-être un peu, mais vous avez compris l’idée…

 

Déjà, rien qu’à voir le titre, on a tout de suite envie de se jeter sur ce roman ! Honnêtement, qui ne s’est jamais trémoussé en chantant à tue-tête, sur le célèbre titre des Spice Girls, If you wanna be my lover ? Pitié, ne me dites pas que je suis encore la seule à le faire… Plus sérieusement, ce roman est vraiment un invitation à la rigolade et à la bonne humeur. J’étais déjà dans l’ambiance avant même d’avoir commencé à lire. De plus, vu le résumé, il était certain que j’allais me régaler ! Des jumelles qui échangent leur vie et qui élaborent un plan aussi génial que foireux ? Je dis oui, oui, oui !

J’envie le fessier de ma soeur, mais je déteste le sport et j’adore le gras. La vie est faite de choix.

Dans If you wanna be my lover, nous suivons April. À moins que ce ne soit May ? Non, pardon, nous suivons bel et bien le personnage d’April. Avant que sa soeur jumelle ne déboule chez elle pour chambouler sa vie, April menait une existence tout à fait ordinaire et surtout sans complications en compagnie de ses chats. Mais lorsque May lui propose et la supplie d’échanger leur vie, celle d’April se retrouve sens dessus dessous. La voilà donc à devoir porter les mêmes fringues que sa soeur, à se maquiller et à se coiffer, à devoir supporter une bête qui se fait passer pour un chien et puis… il y a aussi Tybalt. Le boss super-sexy de May, mais qui est également le coloc et le faux petit ami de cette dernière. Compliqué dites-vous ? Attendez un peu de voir la suite, vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

 

Tout d’abord, j’ai adoré le personnage d’April ! Il facile de s’identifier à elle, tant pour son naturel que pour sa fraîcheur. Si sa soeur, May, mise davantage sur les apparences, April n’est pas vraiment du genre à faire attention à son style vestimentaire ou à sa coiffure. Elle ne sait d’ailleurs pas marcher avec des escarpins et utilise comme pyjama un t-shirt à l’effigie de Sailor Moon. Au départ, on pourrait penser qu’elle est un peu plus effacée que May, pourtant April n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de mettre les pieds dans le plat. Elle possède une incroyable repartie et n’hésite pas à remettre les gens à leur place, même lorsqu’il serait préférable qu’elle ne le fasse pas… Tout cela offre des moments très cocasses, j’avoue avoir failli rouler hors de mon lit tellement que je rigolais ! Mais en dehors de ces pitreries, April c’est aussi une personne très touchante qui a toujours eu l’impression d’être inférieure à sa soeur. Pas assez intelligente, pas assez jolie, pas assez mince… Au final, prendre la place de sa soeur va lui permettre de s’ouvrir davantage et plutôt que de copier-coller les faits et gestes de May, April va prendre sa place tout en restant elle-même.

Cet homme a allumé une petite flamme en moi, malgré lui, aucune raison d'étouffer ce feu pour l'épargner. C'est un grand garçon. Fallait pas commencer.

Pour ce qui est de Tybalt, j’avoue avoir eu quelques difficultés à le cerner au départ. Sa façon de souffler le chaud et le froid avec April est quelque chose qui m’a un peu déstabilisée. Au fur et à mesure, on comprend que Tybalt possède un lourd passé, que son secret est à l’origine de la fausse relation amoureuse qu’il s’est construite avec May au fil des ans. Il ne veut pas entendre parler de relation sérieuse et il se dit incapable d’aimer. Enfin… Ça, c’est lui qui le dit car une fois que l’on découvre l’homme attentionné qu’est Tybalt, on se demande s’il est réellement incapable d’aimer. C’est une personne très à l’écoute, tendre, doux. Tybalt, c’est un peu comme un puzzle. Chaque nouveau chapitre est comme une pièce qui vient s’ajouter aux nombreuses autres pièces déjà assemblées. On en apprend petit à petit un peu plus sur lui, sur son passé, et une fois que le puzzle prend forme, on finit par complètement craquer pour sa personnalité. Il n’est pas parfait, loin de là, mais sa vulnérabilité et son histoire le rendent très fascinant.

 

Quant à la romance, elle est comme je les aime. Lente, drôle, passionnée, tendre, douce et puis le concept d’échanger sa vie contre celle de l’autre, je dois dire que ça ajoutait un petit truc supplémentaire. La romance entre April et Tybalt avait donc vraiment tout pour me plaire. Elle prend son temps pour s’installer, les protagonistes commencent tout d’abord par se tourner autour et passent le plus clair de leur temps à se chamailler. Clairement, ce n’était pas du tout gagné pour que ces deux-là terminent ensemble. En plus de ça, il y a cette histoire de fausse relation qui plane au-dessus d’eux car si April pensait prendre la place de sa soeur uniquement pour le boulot, elle finit également par jouer son rôle auprès de Tybalt. Seulement, April ne reste pas du tout insensible aux sensations que lui fait ressentir le boss de la soeur, mais si elle veut à tout prix garder le secret, elle devra faire taire ses émotions.

Tu m’as pris par surprise le jour où tu t’es pointée chez moi en essayant d’être une autre. Mais je n’ai vu que toi, April. Que toi…

Plus facile à dire qu’à faire… Surtout lorsqu’April se rend compte qu’elle n’est peut-être pas la seule à ressentir tout cela. Mais alors, Tybalt est-il véritablement attiré par April ou est-il tout simplement attiré par May depuis tout ce temps ? Je ne vous cache pas que c’est une question que je me suis posée à de nombreuses reprises, ç’a bien failli me rendre dingue d’ailleurs ! À force de vouloir connaître le passé de chacun et de vouloir connaître la réaction de Tybalt lorsqu’il découvre la supercherie, je ne savais plus où donner de la tête ! En plus de faire rire, cette romance porte également de très beaux messages. April et Tybalt n’ont pas le même passé ni les mêmes craintes, pourtant ce sont deux personnes qui luttent contre leurs sentiments et qui vont finalement se sauver mutuellement.

 

En conclusion, If you wanna be my lover est une superbe lecture ! Une histoire originale, touchante et amusante à souhait ! Encore une fois j’ai pris énormément de plaisir à lire la plume d’Emma Green, c’est un régal de découvrir leurs romans. La seule chose qui m’a empêchée d’avoir un coup de coeur avec celui-ci, c’est le manque de chapitre avec le point de vue de May et avec celui de Tybalt. C’est le seul point qui m’a manquée pour que If you wanna be my lover soit parfait, mais sinon rien à dire, c’était génial !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article