Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Touch of Darkness (Hadès & Perséphone, Tome 1) - Scarlett St. Clair

 

Titre :A Touch of Darkness, Tome 1

Saga : Hadès & Perséphone

Auteur(s) : Scarlet St. Clair

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Perséphone n'est la déesse du printemps qu'en titre. Depuis qu'elle est toute petite, les fleurs se ratatinent à son contact. Après s' être installée à New Athens, elle espérait mener une vie discrète, dans la peau d'une journaliste mortelle. Tout change lorsqu'elle s'assied dans une boîte de nuit clandestine pour jouer une partie de cartes avec un étranger hypnotique et mystérieux. Hadès, le dieu des morts, a bâti un empire du jeu dans le monde des mortels et ses paris favoris sont réputés impossibles. Mais rien ne l'a jamais intrigué autant que la déesse qui lui offre une aubaine laquelle il ne peut résister. Après sa rencontre avec Hadès, Perséphone se retrouve liée par un contrat avec le Dieu des morts, et ses conditions sont impossibles : Perséphone doit créer la vie dans le monde souterrain ou perdre sa liberté à jamais. Le pari ne se limite cependant pas à exposer l'échec de Perséphone en tant que déesse. Alors qu'elle s'efforce de semer les graines de sa liberté, son amour pour le Dieu des ténèbres grandit - un amour à la fois envoutant et interdit.

 

Ma Chronique

Note : 4,5/5

 

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

 

Hadès & Perséphone était LA sortie que tout le monde attendait plus ou moins avec impatience en ce début du mois de Mai. Il faut dire que lorsqu’on nous propose un roman qui allie romance et mythologie grecque, c’est difficile de passer à côté et d’essayer de résister à la tentation. Pour ma part, ayant un faible pour tout ce qui touche de près ou de loin au mythe d’Hadès et Perséphone, sans pour autant connaître sur le bout des doigts le sujet, j’avoue que ce premier tome me faisait vraiment très envie. Ici, Scarlett St Clair nous offre une réinterprétation, sombre et très sexy, d’un des plus célèbres mythes de la mythologie grecque.

 

En débutant ma lecture, je ne savais pas trop où je mettais les pieds. Certes, je savais qu’il s’agissait d’une réécriture mais de vous à moi, une réécriture peut être un pari risqué, surtout si celle-ci s’éloigne beaucoup trop de la version originale. Toutefois, même en n’étant pas une spécialiste dans le domaine de la mythologie grecque, j’ai trouvé la version de Scarlett St Clair très intéressante et captivante. L’auteure a su se réapproprier l’histoire d’Hadès et Perséphone en insufflant une touche de modernité, tout en gardant l’essence du mythe. En fait, pour tout vous dire, ce premier tome m’a quelquefois un peu fait penser à Lore Olympus. Par certains aspects, l’univers que nous propose ici Scarlett St Clair est parfois semblable à celui de Rachel Smythe.

Les mots servent à embellir des histoires et à forger des mensonges. Et, de temps en temps, ils servent à dire la vérité.

Par conséquent, étant donné que j’avais adoré Lore Olympus, je n’ai eu aucun mal à apprécier Hadès & Perséphone. Attention, je ne dis pas que c’est la même chose, je dis juste que ça y ressemble un peu. Après, je dois tout de même souligner que pour les grands adorateurs de la mythologie grecque, vous trouverez peut-être cette histoire un peu légère, clichée et dénuée de profondeur au niveau de la mythologie. Pour un grand connaisseur du mythe, sans doute que ce roman sera quelque peu éloigné de la version originale, mais pour moi dont la mythologie grecque ne fait pas partie de mes domaines de prédilection, j’ai tout simplement adoré.

 

De plus, la plume de l’auteure est prenante, fluide et addictive; c’est simple, mais efficace. Scarlett St Clair décrit divinement bien les décors et l’environnement dans lequel évoluent les personnages, tellement bien que c’est très facile pour le lecteur de faire travailler son imagination. L’ambiance du roman est quant à elle très sombre, très sensuelle. Vu la façon dont les Enfers et le personnage d’Hadès sont décrits, je redoutais de tomber dans un roman très « dark », bien que j’aime ce genre, mais pas du tout. Étonnement, il y a quelque chose de très doux et de lumineux qui se dégage de la version des Enfers que nous dépeint ici l’auteure. Certes, ça reste le royaume des morts, pourtant on le découvre dans une version différente et originale.

Leurs noirceurs allaient se réunir. Après cette nuit, ce dieu ferait partie d'elle pour toujours.

Pour ce qui est des personnages, j’ai adoré Hadès ! C’est une personne très énigmatique, très sombre. Il nous est difficile de le cerner dans un premier temps et le fait qu’il manque son point de vue n’aide pas. J’avoue que ça ne m’aurait pas dérangée d’avoir une alternance de point de vue, mais je peux comprendre que l’auteure ait décidé de ne pas le faire car ça ajoute encore plus de mystère à son personnage. Comme je le disais plus tôt, Hadès est décrit comme étant sombre et dangereux, le bad boy par excellence. Il n’a pas très bonne réputation, ce n’est pas quelqu’un sur qui l’on peut compter, cependant plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte que les apparences sont trompeuses. Hadès est tout simplement une personne incomprise, altruiste et qui possède une grande sensibilité.

 

En ce qui concerne Perséphone, je vous avoue que j’ai moins accroché avec son personnage. Je l’ai bien aimée, elle est très attachante, mais je pense que l’aura magnétique d’Hadès a rendu Perséphone un peu insignifiante à mes yeux. Disons que ça la rend un peu moins intéressante, d’autant que j’ai eu l’impression que le personnage d’Hadès était la pièce maîtresse de ce roman. De plus, j’ai quelquefois trouvé Perséphone un peu naïve, un peu bébête, et il est vrai que j’ai plusieurs fois levé les yeux au ciel face à son comportement et certaines de ses actions. Toutefois, j’attends de voir la façon dont elle évoluera dans la suite de la trilogie.

Je t'ai attendue l'équivalent de plusieurs vies.

Pour finir, la romance qui nous est proposée dans cette réécriture est absolument dingue ! Tout au long du récit, il y a une très forte tension entre Perséphone et Hadès, et cela se ressent dans chaque dialogue, dans chaque geste. Honnêtement, j’ai passé toute ma lecture en apnée. L’auteure joue tellement avec nos nerfs que j’étais prête à balancer mon livre à force d’attendre. D’ailleurs, on est sur un très bon slow burn. La romance est parfaitement équilibrée, ce n’est ni trop lent ni trop rapide. Il y a juste ce qu’il faut pour faire monter la pression et pour donner ainsi l’envie au lecteur de continuer. Et puis, le côté interdit de leur relation rend les choses très intéressantes, ça ajoute encore plus de piquant et ce n’est vraiment pas pour me déplaire…

 

Par contre, petit point que je tiens à préciser, ce roman contient des scènes intimes explicites, assez détaillées. C’est torride (ça donne très chaud XD), sensuel, le langage est parfois assez cru et pour moi, il y a un petit côté érotique. Bon, on n’est pas non plus au même niveau que le quatrième tome de ACOTAR, mais pour celles et ceux qui n’aiment pas spécialement les romances avec des scènes épicées, Hadès & Perséphone ne sera peut-être pas pour vous, surtout si vous aimez les romances un peu plus soft. Après, il n’est pas question que de sexe entre Hadès et Perséphone. C’est avant tout une histoire d’amour passionnée et touchante entre deux êtres que tout semblait opposer.

 

En conclusion, ce premier tome d’Hadès & Perséphone a été une excellente lecture, une lecture que je ne suis pas prête d’oublier de sitôt ! Si vous aimez les romances sur fond de mythologie grecque, alors cette trilogie est faite pour vous. Pour tout vous dire, vu la fin de ce premier tome, on aurait pu en rester là. Ce premier tome pourrait suffire, mais rien que pour retrouver Hadès, je suis prête pour un nouveau round ! Accro, moi ? Pas du tout ! Rendez-vous le 2 juin pour découvrir la suite…

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article