Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos rêves en parallèle - Elle Séveno

 

Titre : Nos rêves en parallèle

Auteur(s) : Elle Séveno

Editions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Tout oppose Soan et Cassandre. Lui n'a qu'un objectif en tête : devenir footballeur professionnel, elle a ce sport en horreur. Lui a des difficultés à l'école, elle est surdouée. Lui est musulman, elle chrétienne. Pourtant, dès leur première rencontre, ils savent qu'ils seront amis pour la vie. Lorsque Soan touche son rêve du doigt, sa meilleure amie est son premier soutien. Ils se le promettent : rien ne pourra jamais les séparer, pas même la distance. Et les sentiments ? Car s'ils sont inséparables, ils sont également amoureux sans se le dire... Cassandre le sait, plus Soan s'élève vers les étoiles, moins il y a de chances que leurs rêves soient compatibles. Pour elle, ils forment deux lignes parallèles: malgré leur complicité, jamais ils ne pourront se rejoindre. Mais lorsque Soan revient brisé dans leur ville natale, cette réalité pourrait être chamboulée.

 

Ma Chronique

Note : 4/5

J’ai aimé

 

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

 

Après avoir eu un énorme coup de coeur l’année dernière pour T’atteindre, il me tardait de découvrir le nouveau roman d’Elle Séveno. Le résumé me faisait très envie et au vu des thématiques qui en découlaient, j’étais vraiment curieuse de découvrir cette histoire. Pour vous le dire très franchement, je ne suis pas une grande fan de football et ce n’est pas cette thématique qui m’a attirée en premier lieu. Alors oui, je m’y connais un minimum, je regarde les matches lorsqu’il est question de l’équipe de France, mais mon intérêt pour ce sport s’arrête là.

 

En réalité, c’est la thématique de la religion qui m’a sauté aux yeux lorsque j’ai lu le résumé. En lisant ce dernier, j’ai tout de suite été emballée par la sensation d’interdit qui semblait émaner de la relation entre Cassandre et Soan. Que voulez-vous ? J’ai un faible pour les amours impossibles et interdits. Ici, je pensais vraiment retrouver ce schéma, avec une romance « slow burn » et tout un tas d’obstacles qui allaient mettre l’amour de nos deux personnages à l’épreuve. En dehors du football, je m’attendais à ce qu’il soit également beaucoup question de la religion. Seulement, après avoir fini ce roman, je pense que le résumé n’est peut-être pas aussi représentatif.

Je te suivrai, parce que ma vie et mes rêves ne valent le coup que si je les partage avec toi. Deux parallèles assez proches pour être ensemble.

Finalement, l’histoire tourne surtout autour du football. Cela ne m’a pas dérangée outre mesure, puisqu’il en était également question dans le résumé, mais il est vrai que je m’attendais à autre chose. Maintenant, pour en avoir un peu parlé avec l’auteure au FNR (Festival New Romance),  plus de développement autour de la religion n’était pas le but recherché. La religion est un sujet délicat à aborder, nous n’avons pas tous les mêmes croyances, donc je peux comprendre qu’Elle Séveno n’a pas choisi d’approfondir ce sujet. Étant moi-même athée, je ne suis pas la meilleure personne pour parler de religion, cependant j’aurais tout de même aimé, sans forcément entrer dans les détails, que ce sujet soit davantage mis au coeur de la romance.

 

Après, dans l’ensemble, j’ai vraiment aimé Nos rêves en parallèle. Je n’ai eu aucun mal à me plonger dans l’histoire, j’ai immédiatement été happée par la plume d’Elle Séveno. C’était fluide, agréable à lire et très addictif. Dès les premières pages, j’ai eu comme la sensation d’être enveloppée dans un cocon, c’était une lecture très cocooning. J’ai également bien aimé les sujets qui y étaient abordés ainsi que les messages véhiculés. J’ai trouvé que l’auteure les avait traité avec bienveillance et douceur. En plus de cela, j’ai bien aimé les alternances temporelles entre passé et présent qui nous permettent de découvrir les prémices de la relation entre Cassandre et Soan ainsi que de connaître la raison de leur séparation cinq ans plus tôt. Cela nous permet également de découvrir leur personnage à différentes étapes de leur vie et de nous rendre compte de leur évolution. C’était trop chou de les voir tomber amoureux l’un de l’autre aussi jeunes. Par contre, là encore, je dois avouer que je ne m’attendais pas à faire des sauts dans le passé. Je croyais que l’histoire se déroulerait peut-être au lycée et que j’aurais avoir affaire à deux lycéens. Je ne pensais pas que Cassandre et Soan étaient des adultes, encore moins qu’ils avaient déjà été en couple avant de se perdre de vue. Ce n’est pas un reproche, c’est seulement que ça m’a déstabilisée sur le moment.

J’accueille toutes ses variantes, toutes ses nuances. Je suis prête à l’aimer en entier. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de moi.

Du coup, tout cela m'amène à vous parler de la romance. Une romance que j’ai grandement appréciée, mais qui comme vous l’aurez constaté ne m’a pas autant conquise que je l’avais souhaité. Toujours est-il que la relation entre Cassandre et Soan est très belle, vraiment touchante. Néanmoins, comme je le disais plus tôt, il y a ce manque de développement autour de la religion qui m’a un peu dérangée. En fait, j’ai surtout eu l’impression que ce soi-disant problème de religion entre Cassandre et Soan n’était pas vraiment justifié et n’en était pas vraiment un. Je n’ai simplement pas vu en quoi leurs religions respectives les empêchaient d’être ensemble étant donné que le sujet est très peu abordé entre eux, voire jamais. Ça ne les a pas empêché de vivre une histoire d’amour en étant plus jeunes et ça ne les empêche toujours pas d’être ensemble aujourd’hui.

 

Par conséquent, on reste finalement assez en surface concernant cette partie du récit, c’est même un peu relégué au second plan au cours de l’histoire et j’ai trouvé cela bien dommage. Personnelment, je pensais que leurs familles allaient leur mettre des bâtons dans les roues, je les voyais déjà être obligé de se voir en cachette…Bref, je m’étais fait tout un film dans ma tête à peine après avoir lu le résumé xD Au final, même s’il ne m’a pas déplu, le schéma romantique est assez classique; ce sont deux ex qui vont essayer de se reconquérir et qui ont été séparés par un énorme malentendu étant plus jeunes. C’est un peu rapide, du moins la partie qui se déroule au présent; j’aurais aimé qu’ils prennent un peu plus de temps pour retomber dans les bras l’un de l’autre. Évidemment, ils ont déjà été ensemble et sont toujours amoureux malgré les années qui les ont séparé, il était donc sans doute logique que la romance se réinstalle rapidement. Sinon, côté émotions, c’était fort plaisant à suivre et je me suis tout de même laissé embarquer dans leur jolie histoire d’amour.

Si j’étais un bateau, tu serais mon port. Tu es mon port.

Pour finir, j’ai également bien aimé les personnages. Cassandre est une personne très douce, très tendre. Elle donne sans compter et n’attend jamais rien en retour. Je dois dire que c’est l’un des traits de sa personnalité que j’ai le plus aimé. Bien sûr, je l’ai trouvé quelquefois un peu trop naïve et cette naïveté lui a parfois joué de mauvais tours, mais cela la rendue encore plus touchante à mes yeux. Soan, quant à lui, est un personnage que j’ai aimé découvrir. Arabe et musulman, le jeune homme n’a pas eu une enfance facile puisqu’il a dû faire face au racisme dès son plus jeune âge. Gentil, attentionné et très humble malgré sa célébrité, Soan est un personnage vraiment intéressant, qui nous bouleverse par le biais de son histoire.

 

En conclusion, j’ai passé un très joli moment en compagnie de Cassandre et Soan. Je n’ai pas eu le coup de coeur que j’espérais et ce n’est sans doute pas l’histoire à laquelle je m’entendais en débutant ce roman, mais Elle Séveno est quand même parvenue à m’entraîner dans une magnifique histoire, en abordant des sujets aussi touchants qu’importants. Une lecture cocooning et réconfortante que je vous recommande fortement !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article