Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Saisons de la Tempête (Les Saisons de la Tempête, Tome 1) - Elle Cosimano

 

Titre : Les Saisons de la Tempête, Tome 1

Saga : Les Saisons de la Tempête

Auteur(s) : Elle Cosimano

Éditions : De Saxus

 

Résumé

 

Devenus des incarnations physiques des saisons, ils doivent s'entretuer pour survivre. Que se passera-t-il s'ils s'unissent ?

Lors d'une froide et longue nuit, Jack Sommers a été confronté à un choix : vivre pour toujours selon les anciennes règles magiques de Gaïa, ou mourir. Jack a choisi de vivre, et en échange, il est devenu un Hiver - une incarnation physique de la saison sur Terre. Chaque année, il doit chasser la Saison qui le précède. L'Été tue le Printemps. L'Automne tue l'Été. L'Hiver tue l'Automne. Et le Printemps tue l'Hiver. Le tout est régi par un macabre classement qui donne droit à des promotions ou à une Annihilation totale. Mais contre toute attente, Jack tombe amoureux de Fleur, la Printemps chargée de l'éliminer. Pour être ensemble, ils vont devoir s'échapper du terrible cycle meurtrier dans lequel ils sont prisonniers. Mais leur créateur ne les laissera pas partir si facilement...

 

Ma Chronique

Note : 3,5/5

J'ai aimé, mais...

 

Je remercie les éditions De Saxus pour l’envoi de ce roman.

 

Dès le cover reveal, j’ai tout de suite voulu ce roman. Car il faut l’avouer, la couverture peut se vanter d’être incroyablement belle et le résumé est quant à lui très attractif. En tant que « livre addict », je ne pouvais pas passer à côté de cette sortie.

 

Dans l’ensemble, Les Saisons de la Tempête est un bon roman. Vraiment. Je ne me suis pas ennuyée et l’histoire est assez accrocheuse. Maintenant, il y a tout de même quelques petits accrocs qui ont fait que ma lecture n’a malheureusement pas été un coup de coeur.

 

Tout d’abord, lorsque je me suis plongée dans l’histoire je m’attendais à découvrir les points de vue des quatre principaux personnages, à savoir Fleur, Jack, Amber et Julio. Certes, nous avons les points de vue de Fleur et Jack, cependant j’ai vraiment été surprise que l’auteure décide de ne mettre que ces deux-là au centre de la narration. Pour moi, Julio et Amber étaient tout aussi importants et j’aurais nettement préféré en découvrir davantage sur leur compte. Il y avait largement de quoi gratter sur eux, sur leur passé, leur histoire et je mentirais si je disais que je ne me suis pas sentie frustrée par ce manque… De plus, question romance, j’y reviendrai dessus plus tard, j’ai également préféré celle de Julio et d’Amber. Finalement, c’est assez drôle quand j’y pense, mais avec le recul je me rend compte que ma lecture aurait peut-être été meilleure si elle avait été exclusivement centrée sur Julio et Amber.

La couronne de l'Hiver peut être lourde à porter. Mais tu tiens le printemps éternel dans ton cœur.

Ensuite, pour ce qui est de l’univers et de l’originalité, ce n’est pas mal du tout. Bon, il m’a tout de même fallu attendre de passer les premiers chapitres pour avoir tout bien en main, néanmoins je suis rapidement rentrée dans l’histoire. Elle Cosimano maîtrise bien son sujet, l’univers qu’elle nous propose est riche, dense et intéressant à suivre. Bien que le rythme soit assez lent, il y a du suspense. L’auteure prend le temps de nous présenter les personnages, la complexité et les particularités de l’univers et incorpore à son histoire une part de mythologie grecque (chose que j’ai bien appréciée). Par contre, certains passages manquent malgré tout de développement et la fin est beaucoup trop rapide. Si la plus grosse partie du récit est lente, la fin donne quant à elle la sensation d’être bâclée. Pas le temps d’avoir atteint le dernier chapitre que, pouf !, c’est déjà fini.

 

Côté écriture, je ne sais pas vraiment qu’en penser. Il y a des passages qui vont être très fluides et d'autres qui vont être très lourds. Je ne sais pas si c'est dû à la plume de l’auteure ou à la traduction qui laisse quelquefois un peu à désirer. Ça ne m’a pas dérangée sur l’ensemble du roman puisque j’ai fini par ne plus y faire attention, mais il est vrai que c’est difficile de ne pas s’en apercevoir et ça peut par moments rendre la lecture un peu laborieuse, moins fluide. Difficile donc de se faire une idée précise de la qualité d’écriture de Elle Cosimano, néanmoins ça se laisse lire.

 

Pour ce qui est des personnages, Fleur et Jack sont les principaux protagonistes, seulement ce ne sont pas ceux que j’ai le plus appréciés. Fleur est peut-être douce et gentille, mais elle manque cruellement de charisme. Je l’ai trouvée bien trop naïve, passive, molle et parfois agaçante. Fleur n’est pas totalement désagréable à suivre, pourtant je ne suis pas parvenue à complètement apprécier son personnage. Pareil pour Jack qui ne m’a fait ni chaud ni froid. À l’instar de Fleur, c’est le personnage phare de l’histoire, mais j’ai plutôt eu l’impression qu’il était présent sans vraiment être là. Je ne sais pas… C’est difficile à expliquer… Je suis passée à côté de son personnage sans avoir eu la chance de parvenir à l’aimer et à le comprendre.

Seul un monstre peut infliger de la douleur à quelqu’un d’autre et bien s’en porter.

En revanche, j’ai adoré les personnages de Julio et d’Amber. Si je n’avais eu que leurs points de vue, j’aurais été super-heureuse. C’est comme s’ils étaient venus écraser les personnages de Fleur et Jack. À l’inverse de Fleur, Amber possède un fort caractère. Elle est fougueuse, forte, courageuse. Amber possède toutes les qualités qui sont nécessaires pour une héroïne de ce genre d’histoire. Qualités qui ont malheureusement fait défaut à Fleur

Julio est également très intéressant. Il possède de l’humour, du charisme, du répondant… Bref, tout ce qui a manqué à Jack. Tout comme Amber, Julio a vécu énormément de choses avant de devenir une Saison et j’ai regretté cette impression de flou qui subsiste autour de leurs personnages. Alors oui, on en apprend un peu sur leurs passés respectifs, mais je voulais plus, beaucoup plus.

 

Pour finir, le récit est construit de sorte à ce que la romance soit l’élément déclencheur de l’intrigue. En effet, l’intrigue tourne principalement, entre autres, autour de cette romance. Comme je le disais plus haut, à la place de la romance entre Fleur et Jack, j’aurais préféré que l’auteure mette en avant celle d’Amber et Julio. Car oui, ce roman nous apporte deux romances. Seulement, l’une d’elle (la plus intéressante selon moi) est légèrement et malheureusement mise en veilleuse… Le duo Fleur/Jack fonctionne bien, ils sont plutôt mignons, pourtant ils ne m’ont rien fait ressentir. C’était plat, sans passion, sans émotions. Alors que pour le peu qu’on observe de la relation entre Julio et Amber, ça semble de suite davantage passionné et touchant. Malheureusement, cette idylle passe au second plan... Vous l'aurez donc compris, Julio et Amber sont mes chouchous de cette histoire !

 

En conclusion, malgré quelques petites faiblesses, Les Saisons de la Tempête est un premier tome agréable. Tout n’est pas parfait, il y aurait des points à améliorer, à approfondir, mais dans l’ensemble j’ai passé un bon moment de lecture. Avec ce premier tome introductif qui se termine avec une fin ni trop ouverte ni trop fermée, je suis curieuse de découvrir ce que nous réserve Elle Cosimano pour la suite...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article