Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

The Mortal Instruments (Tomes 1 à 6) - Cassandra Clare

 

Saga : The Mortal Instruments

Auteur(s) : Cassandra Clare

Éditions : Pocket Jeunesse

 

Résumé

 

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir... Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d'Ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

 

 

Ma Chronique

Tome 1 : 4/5

Tome 2 : 4/5

Tome 3 : 4,5/5

Tome 4 : 4/5

Tome 5 : 4/5

Tome 6 : 5/5

 

Note globale : 4,25/5

J’ai beaucoup aimé

 

Après The Mortal Instruments - Les Origines, je vous parle des six premiers tomes principaux de la célèbre saga à succès de Cassandra Clare. J’ai préféré regrouper cette énorme série en une seule chronique plutôt que de faire un article pour chaque livre, d’autant plus que j’ai enchaîné les tomes les uns après les autres. À la différence de TMI - Les Origines qui peut davantage faire penser à un spin-off, ces six tomes sont l’origine même de la saga. Je veux dire par là que c’est ici que tout a commencé et c’est grâce à celle-ci que nous plongeons dans l’univers des Chasseurs d’Ombres.

 

En 2013, à l’occasion de la sortie du film The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres, je découvrais l’univers ô combien addictif des Chasseurs d’Ombres et autres Créatures Obscures. On peut donc dire que c’est le film qui a poussé ma curiosité à son maximum, m’obligeant ainsi à commencer la saga livresque. Surtout que, vu l’accueil qu’avait reçu le film, je n’étais pas certaine qu’il y ait une suite, par conséquent je ne pouvais absolument pas attendre.

 

Si j’ai bien aimé le film, ce n’est rien comparé à ce que j’ai ressenti pour les livres. Il n’y a pas à dire, les livres se révèlent être très souvent bien meilleurs que les adaptions cinématographiques et c’est le cas pour The Mortal Instruments. Je sais que de nombreuses personnes n’ont justement jamais tenté l’aventure, car à l’époque elles n’avaient pas aimé le film ou encore aujourd’hui, elles n’ont pas accroché à la série Netflix (Shadowhunters). C’est pourtant bien dommage, parce que en regardant le film ou la série Netflix on est bien loin de se douter de tout ce que les livres nous réservent comme surprises et rebondissements. Pour moi, ce n’est vraiment pas comparable.

 

Bien sûr, je vous le concède, lorsqu’on lit le résumé ça ne donne pas très envie de plonger dans la lecture du premier tome. Sur le moment, ça peut paraître enfantin, voire un peu niais, mais faites-moi confiance, passé les premiers chapitres on ne peut tout simplement plus décrocher. Après plusieurs années et plusieurs relectures, je ressens toujours une immense joie et une adoration sans failles pour cet univers si particulier qu’a créé Cassandra Clare. D’ailleurs avec le nombre de livres que compte cette saga, il vous en faudra de l’adoration ! Mais si vous accrochez dès le premier tome, c’est gagné.

 

Aussi si vous vous décidez à débuter cette saga, je vous conseille également de lire tous les autres cycles, à savoir  TMI - Les Origines, TMI - Renaissance et TMI - Les Dernières Heures. Ces trois autres trilogies de la saga sont complémentaires à la principale et servent à répondre à certaines questions. Toutes ces différentes trilogies peuvent donner une impression de répétition, cependant chacune d’elles repose sur une intrigue inédite, avec d’autres personnages à une époque différente. Elles sont tout simplement enchevêtrées les unes aux autres et je pense que l’intérêt ne serait pas le même si on ne lisait pas l’ensemble des tomes que cette saga nous propose. Si vous êtes un peu perdus au niveau de l’ordre de lecture, je vous conseille d’aller faire un saut sur ce site : http://mindofanarrow.canalblog.com/archives/2014/10/07/30726111.html , on vous y explique tout.

 

Maintenant que j’ai dit ce que j’avais à dire, il est temps que je vous parle plus en détail de ces six premiers tomes. Déjà, la particularité de cette série de six tomes, c’est le fait qu’elle donne l’impression d’être découpée en deux. En effet, les trois premiers tomes possèdent une intrigue différente des trois derniers. Pourtant, l’intrigue des trois derniers volets reste dans la continuité de la première partie, mais d’autres épreuves attendent les héros et tout cela entraîne des difficultés supplémentaires et inédites. Nous n’avons donc pas le temps de nous ennuyer. Avec six tomes à lire, il fallait bien que l’auteure parvienne à se renouveler et à pimenter l’histoire.

 

Le tome que j’ai nettement préféré est le tome 6, La Cité du Feu Sacré. Sur les six opus, c’est celui qui est le plus intense. Non pas que les autres soient incomplets ou moins bons, mais le tome 6 est intense dans le sens où l’ensemble des personnages sont présents, où les émotions sont magnifiquement bien retranscrites et c’est à mon avis celui qui contient le plus de rebondissements et d’action. D’ailleurs, c’est le plus gros de la série (800 pages). Vu l’épaisseur, j’appréhendais ma lecture, cependant Cassandra Clare ne laisse aucun temps mort et tout est manœuvré à la perfection. Ce tome permet également d’introduire de nouveaux personnages, la famille Blackthorn, qui tiendront les rôles principaux dans la trilogie TMI - Renaissance dont les évènements se déroulent 5 ans après les six principaux tomes.

 

Comme pour TMI - Les Origines, je n’ai rien à dire du côté de l’écriture. C’est fluide, efficace, addictif… Bref, c’est du Cassandra Clare tout craché. Avec le recul, la seule chose que j’ai constatée, que je n’avais pas forcément remarquée lors de ma première lecture, c’est le fait que l’écriture semble plus fragile, un peu plus inexpérimentée pour les trois premiers tomes que pour les trois derniers. Je dois dire que c’est assez intéressant, car ça permet de voir l’évolution de la plume de l’auteure et celle-ci gagne vraiment en maturité au fur et mesure. Ce n’est pas un point faible, au contraire je dirais que c’est plutôt un point fort.

 

Pour finir, en plus de l’univers, la série The Mortal Instruments ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui s’il n’y avait pas ces personnages que l’on affectionne tout particulièrement. Bien que les personnages de Clary, Jace, Alec, Isabelle, Magnus et Simon tiennent désormais une grande place dans mon coeur, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, tout comme la plume de l’auteure, j’ai trouvé certains personnages, dont Clary, très immatures et je dois l’avouer, j’avais peur que ça ne passe pas du tout. Bien sûr, il ne faut pas oublier que ce sont des adolescents, mais Clary avait vraiment une tête à claques… Heureusement, plus l’histoire avançait et plus ils gagnaient en maturité. Les personnages grandissaient au fur et à mesure que la plume et l’univers de Cassandra Clare s’étoffaient. Pour le coup, il y a une très belle évolution qui s’organise autour de ses attachantes personnalités et j’ai vraiment adoré les voir grandir. C’est à chaque fois très difficile de les quitter et un bonheur de les retrouver.

 

En conclusion, vous l’aurez certainement compris, je suis totalement gaga de cette saga ! Je pourrais dire énormément de chose à son sujet, mais une seule chronique ne suffirait pas à vous dire tout ce que je ressens lorsque je plonge dans le monde des Chasseurs d’Ombres. De plus, il me reste encore à vous parler de la trilogie de TMI - Renaissance ainsi que du premier tome de la toute nouvelle trilogie TMI - Les Dernières Heures et croyez-moi celles-ci valent également le détour ! Une fois de plus, je ne peux que vous conseiller de vous lancer !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article