Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Pacte - Karina Halle

 

Titre : La Pacte

Auteur(s) : Karina Halle

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Un serment qui va tout changer...

Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde. Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets. Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c'était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu'ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus en plus d'importance dans leur vie. Pourront-ils préserver leur amitié ?

 

Ma Chronique

Note : 2/5

Je suis déçue

 

Bon… On ne va pas tourner longtemps autour du pot, Le Pacte a vraiment été une lecture en demi-teinte, voire une déception. Ça faisait pas mal de temps déjà que cette trilogie attendait sagement dans ma bibliothèque d’être lue et je me suis dit « pourquoi pas ? ». Je traverse de nouveau une période où je ne souhaite lire que de la New Romance et ce premier tome semblait être parfait, j’ai bien dit « semblait »… Car si sur le moment, le résumé promettait une histoire divertissante, sans prise de tête, eh bien… j’ai malheureusement très vite déchanté.

 

Dans l’ensemble, bien que le résumé m’ait plu, l’histoire ne possède rien d’original. Certains éléments ont déjà été amenés dans d’autres romances et cette histoire présente également un bon nombre de clichés. Pourtant, que voulez-vous, les romances entre meilleurs amis ont toujours autant la côte chez moi, d’autant plus que l’idée du « pacte » avait le mérite d’être intéressante. Malgré tout, si le début est parvenu à m’accrocher, j’ai rapidement fini par m’ennuyer, à mon grand désespoir. Je ne pense pas que ma déception soit due à l’histoire en elle-même, mais c'est sans aucun doute les personnages ainsi que leurs comportements qui en sont la cause.

La vie laisse des cicatrices. Parfois, on ne s’en aperçoit qu’après. Parfois, elles disparaissent sous nos yeux. Mais le monde laisse son empreinte sur nous.

Premièrement, prenons le cas du personnage principal masculin, Linden. En soi, celui-ci avait tout pour être charmant. Beau garçon, blagueur, sympathique… Ma première impression le concernant était plus que positive, mais plus j’avançais dans ma lecture et plus son personnage me tapait sur les nerfs. Par moments, il devenait vulgaire, lourd, toujours à faire des sous-entendus sexuels et ce comportement m’a refroidie en tout point. De plus, on ne  peut pas dire que Linden soit un homme qui assume ses choix et ses sentiments. Je ne peux pas vous en dire plus sans prendre le risque de vous spoiler, mais je dois dire que son retournement de veste à un moment précis du récit m’a vraiment horripilée. Je n’ai pas tellement compris son acte, ses raisons ne sont pas crédibles et au final, il passe pour quelqu’un de très lâche. Face à sa personnalité, je n’avais pas très envie d’en apprendre davantage sur lui et chaque nouveau chapitre de son point de vue était un supplice. Bref, vous l’aurez compris, dire que je n’ai pas aimé son personnage serait un euphémisme.

 

Ensuite, pour parler de Stéphanie, là encore c’est délicat. C’est une jeune femme sympathique et que j’aurais pu certainement beaucoup plus apprécier si elle avait eu un minimum d’amour-propre. Elle passe son temps à s’engager dans des relations qu’elle ne souhaite pas et j’ai même eu à un moment donné l’impression qu’elle se forçait à avoir une relation sexuelle qu’elle ne désirait pas particulièrement. À chaque nouvelle relation, elle essaye de se convaincre que son partenaire est parfait pour elle. Elle n’est pas honnête avec elle-même et elle ne se montre pas non plus honnête avec l’autre personne.

Je veux qu'elle réalise qu'elle et moi ne somment pas avec la personne qu'il nous faut.
Et si elle s'en rend compte, je veux qu'elle réalise qu'il n'est pas trop tard.

Pour finir, bien qu’il ne fasse pas partie des personnages principaux, je ne peux pas ne pas vous parler du personnage de James. Alors, je crois que celui-ci détient la palme du personnage le plus c** de cette histoire ! Là encore, je ne peux pas trop en dire, mais avec lui, j’ai carrément eu la sensation d’être revenue à l’école primaire. Pour quelqu’un qui est censé avoir la trentaine passée, j’étais plutôt face à un ado bourré de testostérone. Il se dit être très ami avec Linden et Stéphanie, mais dès que les choses ne tournent pas à son avantage, James se montre jaloux, puéril et immature. Du coup, je crois que lui et Linden font bien la paire…

 

La romance, pour sa part, aurait pu être bien meilleure s’il n’y avait pas eu Linden ou du moins si son comportement avait été différent. Je dois avouer que je m’attendais à tout autre chose en débutant ce roman et j’ai regretté de constater que la romance n’était pas allée dans le sens que j’avais souhaité. Linden et Stéphanie se tournent autour durant une bonne partie du récit et bien qu’ils soient attirés l’un vers l’autre et que le pacte plane au-dessus d’eux, ces deux-là sont déjà engagés chacun dans une relation. Honnêtement, ce n’est pas une jolie romance. Une fois qu’ils sont ensemble, ça devient vulgaire, les scènes de sexe s’enchaînent et ça devient très chiant. En général, les scènes de sexe ne me dérangent pas plus que ça et il en faut beaucoup pour me choquer, mais le langage parfois très cru de Linden durant l’acte m’a donné plus d’une fois envie de stopper ma lecture. Ça manquait également tellement d'émotion et de sincérité !

Pendant neuf ans, j'ai été ton meilleur ami. Je veux être tout pour toi pendant au moins encore quatre-vingt-dix ans. Tu es tout ce que j'ai jamais désiré, une amie, un amour, ma famille, le tout enveloppé dans le plus sexy des paquets cadeaux.

En conclusion, malgré une histoire prometteuse, Le Pacte n’est pas totalement parvenu à me convaincre. C’est vraiment dommage, car l’idée de base était bonne, cependant la romance ainsi que les personnages auraient mérité d’être davantage travaillés. On voit facilement la fin venir, c’est sans surprise que nous découvrons l’issue de cette histoire. Pour moi, ça manquait cruellement de profondeur, de crédibilité et les personnages sont beaucoup trop immatures. Je relèverais tout de même la plume de Karina Halle qui reste agréable à lire même si je n’ai pas tellement aimé la vulgarité qu’elle a insufflée dans certains passages. Malgré ma déception, je pense lire la suite qui portera sur un autre couple. J’espère de tout coeur que celle-ci se montrera bien meilleure que ce premier tome. Affaire à suivre donc...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article