Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sex Not Love - Vi Keeland

 

Titre : Sex Not Love

Auteur(s) : Vi Keeland

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Natalia et Hunter sont d'accord sur une chose : ils ne souhaitent pas se lancer dans une relation sérieuse. Natalia sort d'un relation qui a mis à mal sa confiance en la gent masculine : l'homme qui partageait sa vie est en prison pour escroquerie et lui a laissé sa fille adolescente à élever. Alors quand elle rencontre Hunter lors du mariage d'amis communs, elle admet volontiers qu'il lui plaît assez pour passer une nuit avec lui mais elle ne souhaite pas aller plus loin. Surtout qu'il vit en Californie alors qu'elle réside à New York. Mais elle va de nouveau croiser Hunter qui doit passer quelques semaines dans sa ville et il semble toujours attiré par elle. Pourquoi ne pas entamer une relation simple, sexuelle, pour leur plaisir mutuel ? Natalia cède à la tentation même si elle sait qu'elle prend le risque de s'attacher à un Hunter au charme irrésistible et plus mystérieux qu'elle ne le pensait.

 

Ma Chronique

Note : 4/5

J’ai aimé

 

Vu le nombre d’avis négatifs et mitigés, je dois dire que j’appréhendais vraiment de me plonger dans cette histoire. En règle générale, il est rare pour moi de ne pas aimer les romans de Vi Keeland, mais cette fois-ci, j’avais peur d’être déçue. Heureusement, Sex Not Love s’est révélé être une très bonne lecture, l’auteure est parvenue une fois de plus à conquérir mon côté fleur bleue.

 

Habitants à des kilomètres l’un de l’autre, sans jamais s’être croisés, Natalia et Hunter se rencontrent lors du mariage de leurs meilleurs amis. Dès le premier contact, leur attirance est immédiate et indéniable. Si Hunter est bien décidé à faire succomber Natalia et à repartir avec son numéro, pour la jeune femme, il n’en est pas question. Depuis son divorce, Natalia se méfie de la gent masculine et n’a plus aucune envie de s’investir sentimentalement dans une relation de peur d’avoir encore le coeur brisé. Pourtant, l’alchimie persiste et il devient difficile de ne pas succomber aux avances d’Hunter. Tous deux célibataires et préférant les histoires sans lendemain, pourquoi ne pas se laisser tenter par une relation purement sexuelle ? Toutefois, il leur faudra faire attention à ne pas tomber amoureux en chemin…

 

Globalement, Sex Not Love ne possède rien de bien original. Le schéma reste toujours le même, on fait face à des scènes qui ont été vues et revues, pourtant ça matche encore pour moi. La romance est agréable, douce et surtout très lente. Lorsque j’ai lu le titre du livre, je m’attendais à voir une romance qui s’installe rapidement et avec beaucoup de scènes de sexe, mais c’est vraiment bien dosé. Le sexe n’arrive qu’en fin de récit, ainsi les personnages prennent le temps de s’apprivoiser. Natalia et Hunter se tournent autour tout au long du livre et le fameux jeu du chat et de la souris s’installe dès le départ. La ténacité dont fait preuve Natalia pour tenir Hunter à distance offre des moments très amusants. Alors oui, leur idylle n’a rien d’inédit, cependant Vi Keeland a réussi à nous offrir une très jolie et touchante romance.

 

Pour ce qui est des personnages, le moins que l’on puisse dire, c’est que celui d’Hunter n’a vraiment pas froid aux yeux. Clairement, c’est un véritable coureur de jupons. Il sait qu’il est séduisant, bien foutu, charismatique et il en joue. Au début, j’ai eu du mal à apprécier sa personnalité, je le trouvais lourd dans le sens où il n’arrêtait pas de faire des allusions au sexe. Sa façon d’insister auprès de Natalia était vraiment dérangeante.

 

Heureusement, lorsque Hunter se rend compte qu’il s’est peut-être montré sans le vouloir un peu trop insistant vis-à-vis de la jeune femme, sa vraie personnalité a fini par pointer le bout de son nez. J’ai davantage eu le sentiment qu’il se servait de son charme comme bouclier afin d’empêcher ses véritables émotions de transparaître. Son histoire personnelle m’a énormément touchée et je ne l’avais absolument pas vu venir. Au final, mon aversion du début pour son personnage s’est transformée en un gros coup de coeur.

 

Natalia, pour sa part, est également un personnage sympathique, mais je ne m’y suis peut-être pas autant attachée que je l’aurais voulu. J’ai aimé sa personnalité, son courage, la tendresse qu’elle porte à sa belle-fille, Izzy, cependant, il me manquait quelque chose et je ne suis toujours pas parvenue à mettre le doigt dessus. Peut-être est-ce dû au fait qu’elle soit parfois en contradiction avec elle-même ou au fait que son histoire ne m'ait pas autant touchée que celle d’Hunter. Quoi qu’il en soit, Natalia ne manque pas de piquant et d’humour. J’ai adoré sa façon de repousser Hunter, c’était très amusant à observer.

 

En conclusion, bien qu’elle soit sans grande originalité, Sex Not Love est une magnifique histoire. Outre mes difficultés à m’attacher à Natalia, je n’ai vraiment pas été déçue par ce roman. J’ai été très heureuse de retrouver la plume de Vi Keeland qui commence à se faire une place parmi mes auteurs favoris et c’est toujours un délice de lire l'un de ses romans. Je peux généralement compter sur la fluidité de sa plume pour me faire passer un agréable moment par le biais de romances aussi légères que pétillantes et qui retranscrivent tout un tas d’émotions. Ainsi, si vous aimez les romances sans prise de tête, possédant quelques clichés, qui se lisent rapidement et sans modération, alors je vous conseille fortement Sex Not Love !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article