Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dis-le aux étoiles - Victoria Stevens

 

Titre : Dis-le aux étoiles

Auteur(s) : Victoria Stevens

Éditions : Hugo Roman (New Way)

 

Résumé

 

Pour réconforter les autres, il faut d'abord savoir se réparer soi-même…

Le truc de Jenna : faire des plannings et des to-do lists. Elle a un plan sur l'avenir avec une vision à cinq ans, et elle compte bien mettre sa dernière année de lycée à profit pour être absolument certaine de réaliser toutes ses ambitions !

Seulement la vie ne fonctionne pas ainsi, et voilà que le monde de Jenna semble s'écrouler de toutes parts. Ses parents vivent désormais séparément et parlent divorce – ce qui n'a aucun sens alors qu'ils sont clairement toujours amoureux l'un de l'autre ! Bientôt, ils ont écoulé l'argent qui devait lui servir pour l'université. Là-dessus, Eddie – son meilleur ami de toujours – décide tout à coup qu'il est amoureux d'elle ! Au même moment où il comprend qu'il aurait le don de lire l'avenir dans les étoiles... Alors qu'Eddie semble de plus en plus bizarre et désorienté, pour la première fois de sa vie, Jenna va devoir laisser des points d'interrogation dans son agenda et mettre sa vie sur pause. En réservant toute son énergie pour aider Eddie à ne pas se consumer dans sa passion pour le ciel, elle comprendra vite que pour aider les autres, il faut d'abord se réparer soi-même...

 

Ma Chronique

Note : 3,5/5

J'ai bien aimé, mais...

 

Je remercie les éditions Hugo New Way pour l’envoi de ce roman.

 

En découvrant le résumé du nouveau roman de la collection New Way, j’étais réellement impatiente de le lire. L’histoire semblait belle, porteuse d’espoir et rien qu’avec la couverture, j’étais déjà totalement sous le charme. De plus, Dis-le aux étoiles était le premier roman de Victoria Stevens que je lisais. Imaginez donc mon impatience... D’autant plus que son précédent roman, Ne m’oublie pas, a reçu de nombreux avis élogieux.

 

Dans Dis-le aux étoiles, nous faisons la connaissance de Jenna, jeune fille de dix-sept ans dont la vie est sur le point de basculer. Pleine d’ambitions et de rêves, Jenna est bien décidée à profiter de sa dernière année de lycée pour mettre toutes les chances de son côté afin d’obtenir une place dans une prestigieuse école d’Arts. Bonne élève, fille modèle, adepte des to-do lists et plannings en tous genres, la vie de Jenna fonctionne comme une machine à la mécanique bien huilée. Seulement, à force de tout vouloir contrôler, Jenna va se rendre compte que la vie est loin d’être un long fleuve tranquille… Sa soeur ne lui parle pratiquement plus, ses parents sont sur le point de divorcer, et risquent de ne pas pouvoir payer ses études à l’université, et comme si ça ne suffisait pas, Eddie, son meilleur ami, commence à avoir un comportement étrange et semble complètement obsédé par les étoiles…

Ils traverseraient cette tempête comme bien d’autres; ils affronteraient les éclairs, le tonnerre et la pluie. Ils surmonteraient cette semaine, ce mois, cette année. Ils survivraient à tout ensemble. Pour toujours et à jamais.

Globalement, Dis-le aux étoiles a été une lecture agréable. J’ai, dans l’ensemble, bien aimé ce roman, mais je vous avoue tout de même que j’ai été un peu déstabilisée par la tournure que prenaient certains éléments du récit. En fait, vu le résumé, je m’attendais à une tout autre histoire. Déjà, je pensais qu’Eddie serait davantage au coeur du récit. Étant le meilleur ami de Jenna et vu son étrange obsession pour les étoiles, pour moi il était logique qu’Eddie dispose d’une place plus importante au sein du roman.

 

Il est malheureusement mis de côté, on pourrait croire le contraire en lisant le résumé et le titre du roman, et je trouve que ses problèmes ne sont finalement pas autant abordés que ça. De même, le résumé nous indique qu’Eddie est amoureux de Jenna, mais ce n’est que vers la fin du livre que l’on découvre ses sentiments. Là aussi, je pensais que cette partie de l’histoire serait un peu plus développée, au final ce n’est qu’un détail du récit, du moins je l’ai ressenti comme cela.

Je suis les étoiles, Jenna. Je suis les étoiles et, un jour, elles seront moi et c’est tout ce que je désire. C’est mon destin. C’est ainsi que finira mon histoire.

Du coup, sur le moment, j’ai vraiment été frustrée car c’était justement l’histoire d’Eddie qui m’avait en premier lieu attirée. Je trouvais son obsession pour les étoiles étrange, mais en même temps très poétique. Il y avait quelque chose de beau et de très doux dans sa façon de parler du ciel et des constellations. Cependant, c’est retombé un peu comme un soufflé lorsque je me suis rendu compte que cette partie du récit n’avait pas été autant approfondie que le reste. C’est d’autant plus dommage lorsqu’on découvre la véritable raison de son obsession, j’ai trouvé que ça manquait d’émotions.

 

En plus de ça, je pensais que l’histoire serait un peu plus joyeuse, un peu plus mignonne, vu la relation qu’entretiennent Jenna et Eddie depuis leur enfance, mais si au départ c’était sympa et léger à lire, l’ambiance du récit devient au fur et à mesure un peu plus mélancolique, voire déprimante. Ce n’est pas non plus une histoire super-triste, mais vu que je m’étais imaginé quelque chose de tout à fait différent dès le départ, eh bien je ressors de ma lecture légèrement chagrinée. Disons que je m’attendais à ce que les messages véhiculés par ce roman soient beaucoup plus heureux.

Tout change, tout le temps. C’est la seule constante. La seule chose dont on puisse être certain, que rien ne restera jamais pareil.

Après, les thèmes qui y sont abordés sont vraiment intéressants. Victoria Stevens évoque le divorce, le deuil, les relations familiales, l’amitié, la dépression, la bipolarité… Ce sont des sujets que j’aime particulièrement retrouver dans un roman de ce genre, toutefois ils n’ont peut-être pas été abordés comme je l’aurais voulu. Toujours est-il que la plume de l’auteure est très agréable à lire, j’ai bien accroché à son style. J’ai tout de même relevé quelques longueurs par moments, certains passages sont assez descriptifs et j’avais parfois tendance à décrocher de ma lecture. Hormis cela, je suis heureuse d’avoir pu découvrir la plume de Victoria Stevens.

 

Pour ce qui est du personnage de Jenna, mon ressenti est en demi-teinte. Parfois je parvenais à l’apprécier, mais à d’autres moments je ne comprenais pas ses réactions. Bien sûr son histoire est émouvante, Jenna voit son monde et ses repères s’écrouler, pourtant à côté de ça, je n’ai pas aimé son comportement. Elle se montre la plupart du temps assez immature et très critique, surtout envers Eddie. Ce dernier est censé être son meilleur ami, mais lorsque Jenna en parle, j’ai eu l’impression qu’elle le trouvait trop collant.

La vie n’était pas ainsi compartimentée, coupée, serrée dans de petites boîtes, mais confuse, imprévisible. Et ça faisait peur, d’accord, mais ça libérait aussi.
On trouvait tant de liberté à lâcher prise.

Pour tout vous dire, j’ai eu la sensation qu’Eddie était un boulet pour Jenna, un obstacle qui se mettait entre elle et son rêve d’aller dans une école d’Arts. Limite, on aurait dit qu’elle voulait s’en débarrasser alors que ça faisait plus de douze ans qu’ils étaient amis. Elle l’écoute à peine lorsqu’il lui parle des étoiles et ne semble pas prendre au sérieux ce qu’il lui raconte. Jenna était tellement concentrée sur ses petits problèmes qu’elle en a oublié son meilleur ami. Du coup, en voyant ça, c’était difficile pour moi de m’attacher à son personnage. Au final, elle ne m’a pas autant touchée que je le souhaitais.

 

En conclusion, Dis-le aux étoiles a été une lecture sympathique, mais qui ne m’a pas autant touchée que je l’aurais voulu. Je regrette que certains éléments du récit n’aient pas autant été abordés que je l’imaginais, notamment l’obsession d’Eddie pour les étoiles ou encore ses sentiments pour Jenna. Je ne ressors pas de cette lecture déçue ou mitigée, loin de là, cependant il est vrai que je m’attendais à autre chose en me plongeant dans Dis-le aux étoiles. Encore une fois, il ne s’agit là que de mon ressenti personnel, je vous conseille donc comme toujours de vous faire votre propre opinion sur ce roman :)

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article