Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Voleurs de Fumée (Les Voleurs de Fumée, Tome 1) - Sally Green

 

Titre : Les Voleurs de Fumée, Tome 1

Saga : Les Voleurs de Fumée

Auteur(s) : Sally Green

Éditions : J’ai Lu

 

Résumé

 

Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite.

Un soldat idéaliste déchiré entre son cœur et ses devoirs.

Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies.

Un traître déterminé à venger le sang de son peuple.

Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants.

Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d’une bouteille de fumée...

 

Ma Chronique

Note : 3/5

Je suis mitigée

 

Les Voleurs de Fumée est une sortie livresque qui me faisait très envie depuis longtemps, autant vous dire que j’étais plus que ravie lorsque j’ai appris que cette série débarquait enfin en France. En général, je suis assez friande de ce genre d’histoire et pour ne pas gâcher, la couverture est tout simplement magnifique. Tout était donc réunis pour que ce premier tome soit une excellente lecture, voire un coup de coeur. Malheureusement, la réalité est tout autre…

 

Dans Les Voleurs de Fumée, nous suivons cinq personnalités et donc cinq points de vue différents. Sur le moment, ça peut faire peur d’avoir autant de points de vue et je l’avoue, j’aurais nettement préféré qu’il y en ait moins. Pourtant, chacun des personnages apporte son importance à l’histoire et chacun d’entre eux est sans le savoir relié aux autres. Maintenant, bien qu’ils soient tous nécessaire au bon déroulement de l’intrigue, on les aime ou on ne les aime pas. J’en ai bien aimé certains, mais d’autres m’ont aussi laissé de marbre.

 

Après ce qui est intéressant dans le fait d’avoir autant de personnages, c’est qu’il y en a pour tous les goûts. Sur les cinq personnages, vous êtes pratiquement sûr qu’il y en a  au moins un qui vous plaira plus que les autres. Ainsi, sur les diverses personnalités, deux d’entre elles sont pour moi sorties du lot. On a tout d’abord Catherine, princesse brimée par son père et son frère et qui se voit promise à un prince dans le seul but d’allier deux royaumes. Le personnage de Catherine est intéressant car malgré sa position, la jeune fille essaye tout de même de ne pas se laisser faire, surtout par son détestable frère. Elle parvient à tirer parti de chaque situation aussi étrange soit-elle. Catherine veut prouver avant tout qu’une femme est autant capable qu’un homme de mener des négociations politiques et de gouverner un royaume.

 

Vient ensuite Ambrose. Ambrose, c’est le soldat partagé entre son devoir envers la couronne et les sentiments qu’il ressent pour Catherine. Si vous n’aviez pas deviné, Ambrose fait partie de la garde rapprochée de la princesse. J’ai bien aimé son personnage, car malgré les devoirs qui lui incombe, Ambrose est avant tout loyal à Catherine. J’ai également bien aimé son histoire personnelle et le malheur qui s’est abattu sur sa famille m’a beaucoup touchée.

 

Cependant, je ne vais pas vous mentir, sa relation avec Catherine est assez prévisible et cela n’a rien d’original. Le garde qui tombe amoureux de la princesse et vice-versa, c’est du déjà-vu. La romance n’est pas vraiment l’élément principal de l’intrigue qui est parvenu à me captiver. Celle-ci reste peu crédible et pas assez travaillée à mon goût. D’autant plus qu’à un certain moment, il semble sans surprise qu’un triangle amoureux va pointer le bout de son nez…

 

Viennent ensuite les personnages qui m’ont le moins convaincue. March m’a laissée perplexe, sa perpétuelle soif de vengeance a fini par m’agacer et les chapitres qu’ils lui étaient dédiés n’ont fait que rendre ma lecture des plus assommantes. Le personnage d’Edyon, quant à lui, arrive plus loin dans le récit, il arrive comme un cheveu sur la soupe. J’ai eu du mal à le remettre dans l’histoire, il m’a également laissée dubitative. Autant il pouvait se montrer  quelquefois intéressant, mais de suite après je ne savais vraiment pas quoi penser de lui. Edyon n’est pas le personnage le plus marquant de l’histoire. Pour finir, il y Tash, la chasseuse de fumée. Pour ce qui la concerne, je ne peux pas dire que je ne l’ai pas aimée, pourtant il me manquait un petit truc. C’est une jeune fille qui ne manque pas de répondant, dans l’ensemble elle est attachante, mais je pense que mon incertitude est due au fait que Tash soit si peu présente dans l’histoire comparé aux autres. Les chapitres qui la mettent en scène sont relativement courts et j’en aurais voulu un peu plus.

 

Du côté de l’intrigue, j’ai trouvé l’idée de la fumée de démon assez accrocheuse. Toute l’histoire repose principalement autour de cette fumée et de l’importance de celle-ci. La partie démon est également intéressante quoiqu’un peu trop floue à mon goût. Du fait que ce premier tome serve de tome introductif, Sally Green lâche les informations au compte goutte, on peut donc dire que ce premier volet sert surtout à poser les bases et présenter les personnages. Une fois que cela était fait… eh bien, j’ai eu l’impression qu’il ne se passait pas grand-chose et ce jusqu’à la fin du livre. Ce n’est pas mauvais, loin de là, mais je reste tout de même un peu sur ma faim. De même au niveau des personnages, bien que j’en aie apprécié quelques-uns, il y a quand même un manque notable de développement autour des émotions.

 

Pour finir, la plume de Sally Green est agréable, encore que j’ai trouvé certains passages un peu longs. Elle a su créer un univers complexe et intéressant, mais comme je le disais plus haut, l’auteure n’est pas suffisamment parvenue à retranscrire les émotions que certaines scènes auraient pu susciter en temps normal. De la même façon que les personnages, la romance est fragile, peu développée et cette dernière reste trop simple, trop prévisible.

 

En conclusion, Les Voleurs de Fumée est malheureusement une lecture en demi-teinte. Tout n’est pas mauvais, il y a de bonnes choses et j’ai aimé certains éléments de l’histoire, mais je regrette le manque de développement de certains aspects du récit, notamment la romance et les personnages. De plus, plusieurs chapitres par leur manque d’intérêt viennent casser le rythme du récit et rendent la lecture parfois très désagréable. Malgré mon sentiment partagé pour ce premier tome, je pense lire le second car l’auteure est quand même parvenue à me donner envie de découvrir la suite grâce aux révélations de la fin.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article