Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Behind the Bars - Brittainy C. Cherry

 

Titre : Behind the Bars

Auteur(s) : Brittainy C. Cherry

Éditions : Hugo Poche (New Romance)

 

Résumé

 

Tout semble opposer le musicien gauche et ingrat et la reine du lycée. Leurs deux seuls points communs sont la musique et leur solitude. Leur histoire ne fait que commencer. Poussée par sa mère dès son plus jeune âge pour décrocher une carrière musicale, et devenir un future pop star, Jasmine se sacrifie. Elle enchaine les séances de chant, de danse, les castings... en échange de pouvoir retourner sur les bancs du lycée et vivre une vie normale d'adolescente au moins pour quelques mois. Au lycée, à la Nouvelle Orléans, elle rencontre le timide Elliott, un jeune garçon frêle et timide, victime de harcèlement scolaire. Elliott connaît parfaitement la musique, la soul, le jazz et joue magnifiquement bien. Il a un don. Tout semble opposer le musicien gauche et ingrat et la reine du lycée. Leurs seuls points communs sont la musique et leur solitude. Pourtant, leur histoire ne fait que commencer.

 

Ma Chronique

Note : 3,5/5

J'ai aimé, mais...

 

Behind the Bars est un roman qui attendait bien sagement dans ma bibliothèque d’être enfin lu. Jusqu’à présent, je n’avais jamais été déçue par les écrits de Brittainy C. Cherry et celui-ci me faisait très envie. Il faut dire que l’auteure fait toujours en sorte de nous offrir des histoires bouleversantes et moi, petit coeur d’artichaut que je suis, je termine habituellement ma lecture en larmes. Seulement cette fois-ci, bien que j’aie aimé ce roman, je n’ai pas été autant emballée par l’histoire de Jasmine et d’Elliott. C’était pourtant bien parti pour être un coup de coeur, mais Behind the Bars m’a finalement laissé sur ma faim.

 

La première partie du roman, et je dirais même la plus grosse majorité, repose sur l’adolescence des deux principaux protagonistes. On assiste à leur rencontre, à l’évolution de leurs sentiments et on découvre ce qu'il s’est passé pour qu’ils puissent du jour au lendemain couper tout contact. Pour être honnête, je ne m’attendais pas à ce que cette partie de leur vie soit si présente dans le récit. Je pensais que l’on aurait eu droit à des flashbacks, alternant ainsi entre passé et présent. Au départ ça n’avait rien de dérangeant, cependant aussi plaisante et intéressante soit-elle j’ai trouvé cette première partie très longue, trop longue pour une introduction.

 

Une fois passé cette partie, on fait un bond de six ans dans le futur. Pour ma part, c’est à partir de là que ça a commencé à se gâter car Brittainy C. Cherry ne s’éternise pas vraiment sur ces six ans. On nous fait un bref condensé de ce qu’il s’est passé dans la vie de Jasmine durant cette période jusqu’à ce qu’elle décide de rentrer enfin dans sa ville natale, ville que la jeune femme avait quittée six ans plus tôt. Du côté d’Elliott, le résumé de ces six ans est encore plus court. On apprend seulement qu’il n’est plus le même, il devenu froid et insensible. Hormis ça, Elliott est désormais un homme bien bâti qui prend soin de lui, il travaille dans une salle de sports et ne joue plus de la musique. Le peu de détail sur ces six ans m’a littéralement douchée, j’étais très déçue. J’aurais voulu en savoir beaucoup plus au sujet d’Elliott, surtout après ce qu’il est arrivé à sa famille.

 

La plume de Brittainy C. Cherry est toujours aussi agréable, fluide et captivante, néanmoins je n’ai pas pu m’empêcher de relever un certain manque de développement au niveau des émotions. Si d’habitude je suis transportée dans une véritable tempête émotionnelle, ça n’a malheureusement pas été le cas avec Behind the Bars. De même, l’auteure aborde énormément de thèmes forts tels que le harcèlement, le deuil ou bien encore la maltraitance psychologique, mais là encore, j’ai eu la sensation que l’auteure est rapidement passée dessus sans vraiment prendre le temps de les exploiter correctement. C’est dommage et le fait que la première partie soit davantage travaillée que la seconde me frustre d’autant plus.

 

Pour ce qui est des personnages, ici également, je suis mitigée. J’ai aimé les deux adolescents qu’étaient Jasmine et Elliott dans la première partie, mais je n’ai pas tellement apprécié les adultes qu’ils étaient devenus. J’avais vraiment adoré la personnalité d’Elliott adolescent. C’était un garçon tendre, gentil et puis sa malheureuse situation au lycée ne me laissait pas indifférente. Pour avoir été dans la même situation que lui, je n’ai pas eu de mal à m’identifier à son personnage. Pourtant, j’ai vite déchanté par la suite. Je ne l’ai pas reconnu, je ne suis pas parvenu à me raccrocher à lui. Bien sûr, il a vécu des choses qui ont laissé des marques, des cicatrices, mais pour moi Elliott était beaucoup trop à l’opposé de ce qu’il était avant le drame.

 

En ce qui concerne Jasmine, j’avais déjà eu un peu de mal à accrocher à sa personnalité dans la première partie. Malgré sa gentillesse, sa douceur ainsi que sa propre histoire, je l’ai trouvée très fade comparé aux autres héroïnes de l’auteure. Peut-être était-ce justement dû au fait que j’avais trop d’attentes en ce qui la concerne. Quoi qu’il en soit, c’est la même chose que pour Elliott, j’ai préféré la Jasmine adolescente que la Jasmine adulte.

 

La romance, quant à elle, ne m’a pas transportée plus que ça. L’auteure m’avait vraiment habituée à mieux, mais force est de constater que l’idylle entre Jasmine et Elliott m’a pratiquement laissée indifférente. Pourtant, ça partait bien et  j’avais bien aimé la première partie de leur relation. Tout d’abord une amitié s’installe, ils apprennent à se connaître, ils partagent le même intérêt pour la musique et de fil en aiguille tout ça débouche vers de l’amour. C’était très mignon, très agréable à suivre, mais une fois arrivé à la seconde partie du récit je n’ai pas su retrouver cette sensation. De plus, comme je le disais plus haut, tous deux étaient passionnés de musique, c’était d’ailleurs l’un des principaux thèmes de cette histoire et l’essence même de leur amour, mais en refermant le livre j’ai eu l’impression cette particularité du récit avait été mise de côté, voire oubliée.

 

En conclusion, Behind the Bars a été dans l’ensemble une lecture agréable, mais qui a tout de même eu du mal à me convaincre. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé car ça serait trop fort, malheureusement comparé aux autres romans de l’auteure je referme ce livre avec une impression d’inachevé. Dans l’ensemble, c’est une jolie romance, une belle histoire, mais certainement pas la meilleure que Brittainy C. Cherry ait pu écrire jusqu’à présent. Bien sûr, cela reste mon ressenti personnel et il n’est pas impossible que ce roman vous plaise davantage qu’à moi !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article