Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout près d'ici - Katrina Leno

 

Titre : Tout près d’ici

Auteur(s) : Katrina Leno

Éditions : Hugo Poche (New Way)

 

Résumé

 

Magpie se souvient du jour où elle a écrit les premières lignes de son journal. C'était le jour où sa soeur a quitté la ville. Le jour où elle a surpris son père au lit avec sa tante. Le jour où sa mère est tombée dans une spirale infernale d'autodestruction. Le jour de la soirée chez Brandon Phipp. Depuis, au lycée, Magpie a hérité du surnom de salope. Sa meilleure amie ne lui adresse plus la parole, et elle passe ses pauses déjeuner à la table des rejetés du lycée, en silence. Alors, pour sortir un peu de l'enfer du quotidien, elle invente dans son journal un mystérieux endroit appelé " Tout près d'ici ". Tout près est une contrée parfaite. Son père n'y trompe personne, sa mère n'a jamais bu une goutte d'alcool et les soirées ne dérapent pas. Elle s'y sent tellement bien qu'elle pourrait presque toucher " Tout près " du doigt. La porte d'entrée semble là, à quelques pas, juste dans la cour de sa maison... Serait-ce l'endroit rêvé pour enfin prendre sa revanche ?

 

Ma Chronique

Note : 3/5

Je suis mitigée

 

Je remercie les éditions Hugo New Way pour l’envoi de ce roman.

 

À l’occasion de la sortie en format poche de Tout près d’ici, je me suis dit que c’était enfin le moment pour me plonger dans cette histoire qui me faisait envie depuis pas mal de temps. Le résumé est intrigant, les thèmes intéressants et je vous avoue que le mystère qui émane de ce monde appelé « Tout près d’ici » m’attirait énormément. Malheureusement, plus je passais de temps en compagnie de l’héroïne et plus je déchantais…

 

Pour tout vous dire, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. Pourtant globalement, cette lecture ne s’est pas révélée être si mauvaise que ça. Certes, je ressors mitigée, dubitative et frustrée, mais il y a également de bonnes choses. La façon dont l’auteure, Katrina Leno, amène l’histoire est assez fascinante, voire très étrange. Tout au long du récit, on passe de l’imaginaire à la réalité, si bien que l’on finit par se demander si les choses que l’héroïne, Magpie, perçoit sont réelles ou si tout se passe dans sa tête.

 

Seulement voilà, cette alternance permanente entre le fantastique et la réalité, bien que très originale au début, devient très rapidement agaçante. J’ai eu la sensation de passer mon temps dans une sorte de brouillard, sans jamais comprendre où l’auteure voulait me mener. Malgré tout, et entre nous je trouve ça assez paradoxal, le livre se lit à une vitesse folle. J’avais beau me montrer perplexe face à ce qui se déroulait sous mes yeux, je ne pouvais plus m’arrêter de lire. Mon envie de découvrir le fin mot de l’histoire a pris le pas sur le reste et c’est dans ces moments-là que l’auteure nous prouve qu’elle sait y faire pour rendre le lecteur complètement accro.

 

D’ailleurs, la plume de Katrina Leno est l’un des points positifs qui a fait que cette lecture ne soit pas une totale déception. C’était très plaisant à lire, bien écrit et d’une certaine façon c’est très poétique. Après, je regrette que certains thèmes qu’elle a décidé d’aborder ne soient pas aussi bien mis en avant que je l’espérais. L’histoire disait mettre le harcèlement et le consentement à l’honneur, mais j’ai eu l’impression qu’on ne faisait que survoler ces thèmes. Bien sûr, ce sont les fondements du récit, cependant j’ai trouvé que l’auteure mettait davantage l’accent sur le monde imaginaire « Tout près d’ici ».

 

Justement, parlons-en de ce monde parallèle. Au début, on nous le décrit comme un monde parfait, un monde sans problème, sans douleur, sans tristesse et sans malveillance. On nous le vend comme du rêve, pourtant plus je découvrais le monde de Magie et plus il me paraissait malsain et glauque. On ne sait pas s’il est réel ou simplement le fruit de l’imagination d’une adolescente perturbée. Plutôt que de me donner envie de le visiter, « Tout près d’ici » m’a davantage collé la chair de poule.

 

Concernant le personnage de Magie, il est vraiment difficile de s’y attacher et de l’apprécier. Sa froideur et sa façon de tenir les gens à distance ont eu raison de moi et je n’ai absolument pas accroché avec elle. Elle est également difficile à cerner et bien qu’elle ait vécu des épreuves qu’aucun enfant ne devrait traverser, à la fin je n’arrivais même plus à la voir comme une victime. Petit à petit, on la voit s’enterrer dans sa propre réalité, toucher le fond pour finalement s’apercevoir que son imagination et sa soif de vengeance auront le dessus sur le peu de lucidité qu’il lui reste. Magpie est un personnage complexe, bien travaillé, mais aussi très détestable et c’est aussi pour cela que ma lecture s’en retrouve fragilisée.

 

En conclusion, Tout près d’ici est une lecture en demi-teinte. Je ne peux pas dire je n’ai pas aimé, mais je ne peux pas dire non plus avoir apprécié cette histoire. Je referme le livre avec la tentation de ne pas avoir tout bien saisi, de nombreuses questions restent malheureusement sans réponses claires et ça me laisse sur une note d’amertume. Je ne m’attendais pas du tout à une telle conclusion, mais elle est comme le reste du livre tout aussi déroutante que singulière. C’est quand même une histoire intéressante, originale et qui mérite d’être lue. Je suis certaine que Tout près d’ici saura plaire à un bon nombre d’entre vous, bien que pour ma part il ne m’ait pas entièrement convaincue.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article