Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

American Royals, Tome 1 - Katharine McGee

 

Titre : American Royals, Tome 1

Saga : American Royals

Auteur(s) : Katharine McGee

Éditions : Lumen

 

Résumé

 

Et si une famille royale régnait sur les Etats-Unis ?

Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s'est vu proposer la couronne. Et, au lieu d'insister pour que son pays devienne une république... il a accepté ! Deux cent cinquante ans plus tard, c'est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Comme la plupart des familles régnantes, elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L'une sera la future reine, l'autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l'enfance ce que l'on attend d'elles. Mais elles ne sont pas n'importe quelles princesses. Elles sont américaines, et leur pays est né d'une rébellion… À seulement vingt-et-un an, Béatrice, élevée pour régner, a la chance de devenir la première reine du pays, où jusque-là seuls des hommes pouvaient exercer le pouvoir... une réforme du droit de succession a bouleversé son existence, mais son avenir tout tracé devient soudain trop pesant pour elle. Quant à Samantha, elle se soucie peu de briser les règles d'une cour qui se soucie peu de ses incartades – jusqu'au jour où sa sœur est soudain sommée d'épouser l'homme dont elle est tombée amoureuse... Sans oublier Jefferson, le frère jumeau de Samantha, relégué au troisième rang dans l'ordre de succession alors qu'il aurait dû régner, et pris dans une redoutable rivalité amoureuse. Déchirés entre leur devoir et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs et des réseaux sociaux. Personnages irrésistibles, luttes d'influence et secrets d'alcôve...

 

Ma Chronique

Note : 3,5/5

J’ai bien aimé, mais…

 

Étant donné que le second tome n’allait pas tarder à sortir en France, je me suis dit que c’était l’occasion idéale de sortir le premier tome d’American Royals qui, je dois l’avouer, traîne depuis bien longtemps dans ma bibliothèque. L’histoire repose sur une idée très intéressante : et si une famille royale régnait sur les États-Unis ? En dehors du résumé, c’est principalement cette phrase d’accroche qui m’avait donné envie de découvrir cette uchronie. Entre devoir, amour et paillettes, Katharine McGee nous entraîne dans la vie d’une princesse des temps modernes…

 

Si j’étais curieuse de commencer à lire ce premier tome, j’ai tout de même eu énormément de mal à entrer dans l’histoire. Le concept est original, j’ai trouvé super le fait que les États-Unis puissent être régis par une monarchie, mais en dépit de tout ça j’ai eu quelques difficultés avec les personnages, la romance et avec la plume de l’auteure. Certes, la plume de Katharine McGee est agréable à lire, cependant il y avait pour ma part de nombreuses longueurs qui n’apportaient rien de bien intéressant au récit et je finissais quelquefois par m’ennuyer très rapidement.

 

De plus, du côté de l’intrigue on se retrouve en grande partie à suivre de la romance. Alors, je n’ai rien contre la romance puisque c’est un genre que je lis majoritairement, mais vu le concept je pensais que l’histoire de la monarchie Américaine serait beaucoup plus développée. Je ne m’attendais pas à ce que la romance soit aussi présente et qu’elle tienne une aussi grande place dans le récit. Au final, on se retrouve avec une histoire Young Adult basique et j’aurais nettement préféré que l’histoire soit plus axée sur la politique.

 

Concernant les personnages, ils sont nombreux, chacun a sa place au coeur de l’histoire, mais celle-ci est surtout centrée sur quatre d’entre eux dont on suit les points de vue. Nous avons Béatrice, héritière et future reine des États-Unis. Samantha, soeur cadette de Béatrice et seconde dans l’ordre de succession au trône. Nina, meilleure amie de Samantha et roturière. Et Daphné, ex-petite amie du jumeau de Samantha, Jeff, et prête à tout pour le récupérer. Quand j’ai dit que j’avais eu des difficultés avec les personnages, c’est parce que je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher à plusieurs d’entre eux. Je les ai trouvés trop lisses, trop quelconques et c’est difficile d’apprécier pleinement une lecture lorsque qu’aucun personnage ne trouve grâce à vos yeux.

 

Je n’ai pas tellement apprécié la personnalité de Béatrice. Pour moi, elle est bien trop passive, trop malléable, trop guindée et bien que sa position l’empêche de faire ce qu’elle veut, j’aurais aimé la voir se rebeller davantage.

Je pensais aimer le personnage de Nina, mais là encore, ce n’est pas passé. C’est une jeune fille sérieuse et gentille, pourtant je n’ai pas vraiment compris certains de ses choix. Elle est toujours en train de changer d’avis et ses indécisions ont fini par m’agacer.

Pour Daphné, il était certain dès le départ que je n’allais pas l’aimer du tout. Superficielle, jalouse, mesquine et manipulatrice, Daphné n’avait rien pour plaire. Cependant, je dois bien reconnaître que son personnage est plus complexe qu’il n’y paraît. Même si je ne l’apprécie pas pour l’instant, je suis curieuse de voir le chemin que prendra son personnage dans le second opus.

Pour finir, parmi ces personnages, je dirais que c’est celui de Samantha que j’ai le plus apprécié. Malgré son rang d’"Altesse Royale", Samantha est une rebelle et n’hésite pas à s’opposer au protocole. C’est également un moyen pour elle de se faire remarquer par ses parents, même si c’est pour se faire réprimander par la suite. Samantha est une jeune femme assez touchante, son excentricité cache en réalité une profonde solitude.

 

Enfin, en ce qui concerne les romances c’est difficile de vous en parler tant elles sont compliquées. Pour l’ensemble des couples, c’est le jeu du « aime-moi je te fuis » qui prime. Ces idylles sont relativement agréables à suivre dans un premier temps, mais à force de chassés-croisés, de quiproquos et de non-dits, eh bien elles deviennent franchement agaçantes. Pourtant, on est tout de même curieux de découvrir le dénouement de ces affaires de coeur, mais au-delà de ça il n’y a rien de bien transcendant.

 

En conclusion, American Royals est une histoire plaisante, qui se laisse lire, mais je regrette tout de même le manque de développement. L’idée de base était vraiment originale et j’aurais préféré que les intrigues politiques soient davantage au coeur de l’histoire. Ce roman se concentre surtout sur les histoires d’amour et c’est bien dommage. Malgré tout, je lirai certainement la suite pour découvrir le fin mot de cette histoire.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article