Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Meilleurs voeux et va au diable ! - Émilie Parizot

 

Titre : Meilleurs voeux et va au diable !

Auteur(s) : Émilie Parizot

Éditions : Hugo Poche (New Romance)

 

Résumé

 

Dans un décor enneigé de carte postale, durant les quelques jours qui précèdent Noël va naître... une farouche rivalité ! Coline file le parfait amour avec... Chez Marcelle, la petite boutique de décoration florissante qu'elle a créée il y a quatre ans et qui, depuis, occupe tout son temps. Du coup, les hommes sont loin d'être sa priorité. De toute façon elle n'a connu que quelques histoires beaucoup trop courtes pour satisfaire son âme romantique… Pourtant, elle est presque séduite lorsqu'un client particulièrement à son goût lui fait les yeux doux... et très déçue en découvrant que ce vil charmeur n'est autre que le propriétaire du nouveau magasin de décoration qui vient d'ouvrir juste en face du sien. Et dire qu'elle se voyait déjà à son bras, alors qu'il étudiait simplement la concurrence ! Elle aurait, à la limite, pu lui pardonner de lui avoir donné de faux espoirs, mais elle ne risque pas d'oublier la menace qu'il fait peser sur sa petite entreprise adorée. Coline ne compte pas se laisser faire... que le meilleur gagne !

 

Ma Chronique

Note : 5/5

Coup de Coeur

 

En pleine période de fêtes j’enchaine et je dévore les romances de Noël, c’est donc avec une certaine impatience que « Meilleurs voeux et va au diable ! » s’est retrouvé entre mes mains. De l’amour, de l’humour, des personnages attachants et une intrigue haute en couleur, il ne m’en fallait pas plus pour que cette romance de Noël soit un magnifique coup de coeur ! Honnêtement, je ne pensais pas être autant subjuguée par l’histoire, mais Émilie Parizot est parvenue à me rendre totalement accro…

 

Dès le début du roman, une véritable compétition, ou devrais-je dire une guerre, s’installe entre les deux principaux personnages qui possèdent tous deux une boutique. Coline consacre entièrement sa vie depuis bientôt quatre ans à sa boutique de décoration, son affaire marche bien et les clients sont au rendez-vous. Mais lorsqu’une nouvelle boutique concurrente ouvre en face de la sienne, Coline est, dans premier temps, intriguée puis déçue quand elle s’aperçoit que le propriétaire n’est autre que le charmant client qui lui avait rendu visite dans sa boutique il n’y a pas si longtemps. Se sentant trahie, Coline décide de ne pas se laissait faire. En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis !

 

Lorsque j’ai commencé « Meilleurs voeux et va au diable ! », je vous avoue que j’étais un peu sceptique. Je trouvais le début un peu long à démarrer et je n’arrivais pas à me mettre dans l’ambiance. Pourtant, j’ai persévéré et j’en suis très heureuse car sinon, je serais peut-être passée à côté de cette pépite. Passé les trois premiers chapitres, l’histoire est devenue beaucoup plus passionnante et plaisante à découvrir. L’humour est le fondement même du récit et notre héroïne, Coline, ne manque pas d’imagination pour discréditer son voisin !

 

Je pense que c’est également dû à ces incessantes prises de bec que j’ai autant aimé l’histoire. Entre Coline et Adam l’attirance est indéniable, mais le fait qu’ils se livrent une lutte sans merci rend la situation encore plus divertissante et terriblement exquise. Leur relation devient un amas de quiproquos, de coups fourrés et on a finalement l’impression de se retrouver sur un terrain de tennis à les regarder se renvoyer la balle. Du coup, la romance débute relativement doucement, ils prennent le temps de s’apprivoiser, de se connaitre et bien que l’on soit dans une romance de Noël, celle-ci n’est pas du tout « gnangnan ». C’est doux, tendre et parfait pour nous mettre des étoiles dans les yeux sans forcément en faire trop.

 

Autre point que j’ai adoré : les personnages. En plus de l’intrigue et de l’humour, ce sont les personnages qui rendent cette histoire hautement addictive. Attachants, touchants et amusants, je n’ai pas pu m’empêcher de m’attacher à eux. J’ai adoré le caractère de battante de Coline, même si en réalité, elle manque énormément de confiance en elle. Elle est malgré tout passionnée et déterminée dans tout ce qu’elle entreprend, mais elle donne souvent l’impression d’avoir besoin d’être rassurée. Sa boutique est bien plus que son travail et son gagne-pain, c’est avant tout son « bébé ». Elle peut se montrer quelquefois un peu trop virulente avec Adam, j’avais tout de même du mal à cautionner certains de ses coups bas, mais comme tout le monde, Coline fait des erreurs et c'est ce qui la rend aussi humaine.

 

J’ai également beaucoup aimé la personnalité d’Adam et je crois que je dois une bonne partie de mon coup de coeur à son personnage. Étant donné que la narration se fait uniquement avec le point de vue de Coline, nous n’avons pas l’occasion de découvrir les pensées d’Adam et c’est ce qui lui donne ce côté mystérieux et insaisissable que j’ai tant aimé. En plus de cela, il est assez joueur, ce qui fait de lui le candidat idéal pour tenir tête à Coline. Tout comme la jeune femme, Adam est loin d’être sûr de lui. C’est aussi une personne qui doute et qui comme de nombreuses personnes traîne un passé et des blessures.

 

En conclusion, « Meilleurs voeux et va au diable ! » est une lecture que je vous recommande vivement ! Je me suis laissée surprendre plus d’une fois par l’intrigue et par l’histoire d’Adam qui m’a tout simplement bouleversée. De plus, ne connaissant pas la plume d’Émilie Parizot, je peux dire que c’est une superbe découverte. J’ai pris beaucoup de plaisir à la lire et j’avais vraiment l’impression par moments de me retrouver dans la rue marchande avec l’ensemble des personnages ! On arrive facilement à s’imaginer les devantures des magasins décorées pour les fêtes et les illuminations qui éclairent les rues ! Pari gagné donc pour cette romance de Noël qui est parvenue à me mettre avec bonheur dans l’ambiance  !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article