Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

4 Jours de Folie - Emma Hart

 

Titre : 4 Jours de Folie

Auteur : Emma Hart

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Imaginez la situation : vous êtes sur le point de quitter incognito l'appartement du garçon avec lequel vous venez de passer la nuit. Quand, soudain, vous décidez de laisser votre numéro de téléphone. L'instant d'après, vous vous retrouvez face à une omelette et un café et vous demandez au bel inconnu d'être votre faux petit ami pour le mariage de votre soeur le week-end suivant. C'est comme ça que Poppy arrive au mariage de sa soeur au bras d'un garçon dont elle ne sait rien. Ni son nom de famille, ni comment elle l'a rencontré, ni où il a grandi, ce qu'il a étudié à l'université, ni combien de frères et soeurs il a. Elle ne sait pas non plus que c'est Adam Winters, la star de l'équipe de hockey d'Orlando, qui s'avère être le joueur préféré de son père, mais aussi l'idole de son petit-neveu. Et là, c'est parti pour quatre jours de quiproquos, de malentendus, de situations ubuesques que Poppy et Adam vont devoir gérer tant bien que mal. Et si ce petit jeu les rapprochait...

 

 

Ma Chronique

Note : 4/5

J’ai aimé

 

Une comédie sexy et déjantée qui fera certainement pétiller vos vacances d’été. Voilà qui résume à la perfection mon ressenti sur 4 Jours de Folie. Honnêtement, je pense que je n’avais jamais autant ri en lisant un livre. Le sarcasme et l’humour décalé de l’héroïne, Poppy, m’ont entraînée dans une lecture de… folie !

 

En débutant le roman, on entre dès le départ dans le vif du sujet. Poppy vient de passer une nuit de folie avec un parfait inconnu et s’apprête à quitter son appartement quand il lui vient une idée : pourquoi ne pas demander à ce bel inconnu de lui servir de cavalier pour le mariage de sa soeur qui se déroule le temps d’un week-end de quatre jours ? Aussi surprenant que ça puisse paraître, Adam accepte immédiatement de jouer la comédie et endosse ainsi le rôle de petit-ami. Poppy et Adam ne savent rien l’un sur l’autre, hormis le fait qu’entre eux, ça fait des étincelles. Ce petit arrangement pourrait bien se retourner contre eux et finir par les rapprocher…

 

Pour n’avoir jamais lu de roman écrit par Emma Hart, je dois avouer que j’ai été très agréablement surprise par sa plume. L’auteure nous offre une comédie romantique aussi hilarante que touchante. Son style est fluide, addictif, délicat, avec juste ce qu’il faut pour rendre la romance divertissante et affriolante. La narration se fait principalement, pour notre plus grand plaisir, par Poppy. Cependant, Emma Hart nous offre également la possibilité de découvrir quelques chapitres du point de vue d’Adam, chose que j’ai trouvé vraiment super. Dans l’ensemble, ce roman se lit facilement et très rapidement. C’est une lecture idéale pour passer un moment agréable, sans prise de tête.

 

Bien sûr, avec 4 Jours de Folie, on retrouve tout de même un schéma assez récurrent dans de nombreuses comédies romantiques. On peut facilement imaginer la tournure que va prendre ce week-end et sur quoi il va finalement aboutir. L’originalité de l’histoire ne repose donc pas sur la trame du récit qui reste prévisible, mais davantage sur le travail des personnages ainsi que l’humour. Néanmoins, Emma Hart a parfaitement su maîtriser le sujet et a fait de 4 Jours de Folie, une histoire forte sympathique.

Quelque chose en moi, mon cœur, mon âme, je ne sais quoi, se met à sourire. Et aucune partie de moi n’est censée soupirer quand il m’embrasse. Certains baisers sont féeriques. Les baisers qui vous frappent au cœur, et à l’âme.

Du côté des personnages, gros coup de coeur pour celui de Poppy. C’est une jeune femme pétillante, drôle, sarcastique, avec un petit grain de folie. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et sa sincérité est très rafraîchissante. Poppy, c’est la bonne copine que l’on rêverait tous et toutes d’avoir. La copine qui n’hésite pas à nous dire ce qu’elle pense, la copine qui est sans filtre, la copine avec qui on peut facilement rire de tout et sans tabou. Tout au long du livre, Poppy nous offre des situations cocasses et parvient sans mal à nous donner le sourire.

 

Adam, pour sa part, est le parfait faux petit-ami. Moins extravagant, respectueux, poli et un peu plus mesuré que Poppy, le pauvre Adam ne sait pas du tout dans quoi il s’engage auprès de la jeune femme, surtout quand il découvre la famille de celle-ci. Heureusement, Adam ne manque pas de répartie et s’adapte facilement aux personnes qui l’entourent. Au final, il est aussi drôle que Poppy et parfait pour elle.

 

La romance, comme vous l’aurez certainement compris, débute de façon très inattendue. Après la nuit qu’ils ont passé ensemble, Adam et Poppy étaient persuadés qu’ils ne se reverraient pas. Pourtant Adam accepte volontiers la proposition de Poppy et si chacun trouve son compte au début dans cet arrangement, le sexe pour l’un et un moyen efficace de rabattre le caquet à sa mère pour l’autre, Poppy et Adam ne tardent pas à tomber amoureux l’un de l’autre. Bien que ce schéma romantique soit souvent utilisé, j’aime toujours autant le concept du faux petit-ami. Alors oui, tout n’est pas parfait dans cette romance puisqu’en quatre jours il me paraît difficile voire impossible de tomber amoureux aussi rapidement, mais le duo Poppy/Adam fonctionne super bien. Leur complicité est adorable et  j’ai tout simplement adoré leurs joutes verbales qui ajoutent du piquant à leur relation.

 

En conclusion, 4 Jours de Folie s’est révélé être une superbe lecture. On évolue jusqu’à la fin dans une histoire faite de rires, de pleurs, d’émotions et de sensualité. Un mélange parfait, idéal pour une agréable lecture en cette période estivale. Je suis très heureuse d’avoir pu découvrir la plume d’Emma Hart par le biais de ce roman. Si vous aimez les comédies romantiques sexy et déjantées avec une héroïne qui ne manque pas de mordant, je vous conseille vivement 4 Jours de Folie !

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article