Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Four Dead Queens - Astrid Scholte

 

Titre : Four Dead Queens

Auteur : Astrid Scholte

Éditions : Casterman

 

Résumé

 

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu'elle n'aurait jamais dû voler. En touchant l'objet dérobé, elle voit ce qu'elle n'aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu'elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais... A condition d'y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Eonien auquel appartient l'objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d'arrêter le meurtrier. Une course contre la mort commence pour Keralie.

Une intrigue royale dans la lignée de Game of Thrones.

 

Ma Chronique

Note : 5/5

Coup de Coeur

 

Après de très longues semaines à attendre impatiemment la sortie de Four Dead Queens, il était certain que je fasse qu’une seule bouchée de ce roman. Le résumé avait de quoi être sacrément accrocheur et quand la phrase d’accroche nous promet que l’on ne devinera jamais la fin, je peux déclarer, qu’effectivement, je n’aurai jamais deviné cette incroyable fin. Four Dead Queens s’est révélé être une lecture passionnante et terriblement addictive. Énorme coup de coeur pour cette sublime histoire.

 

Si le rythme du récit est dans un premier temps un peu long à démarrer, je vous assure que la suite n’est qu’une succession de rebondissements et de révélations. Le début du livre permet de faire la connaissance avec chacun des personnages afin de mieux comprendre la complexité et les pensées qui les habitent. Le monde dans lequel nous sommes plongés est magnifiquement bien construit et très original. Astrid Scholte prend son temps pour expliquer toutes les particularités de son univers et le fonctionnement du royaume de Quadara. Au final, moi qui avais peur d’être perdue dans le flot d’un trop grand nombre d’informations, je me suis sentie très à l’aise.

 

L’intrigue, pour sa part, est savamment bien ficelée, vraiment très bien pensée. Je sais que j’ai l’air de me répéter, mais je suis encore bouche bée face à toute l’ingéniosité qu’a mise l’auteure à son ouvrage. C’est dans une véritable course contre la montre que nous entraîne Astrid Scholte, ne nous laissant ainsi aucun moment de répit. Après avoir pris connaissance des bases, on est rapidement embarqués dans le feu de l’action. Les chapitres se font par alternance, on oscille entre les points de vue des différentes reines et celui de l’héroïne, Keralie. L’idée de découvrir les points de vue des reines m’a beaucoup plu. Je trouve qu’ils ajoutent du dynamisme au récit et en plus de cela, ils jouent un rôle crucial pour le développement de l’intrigue. Quand vous découvrirez l’inimaginable machination qui se profile derrière la construction de ces chapitres, comme moi, vous n’en reviendrez pas…

 

Cependant, tout cela n’existerait pas sans l’incontestable talent de conteuse d’Astrid Scholte. Cette dernière possède une plume très additive, fluide et extrêmement saisissante. Pas mal de descriptions sont présentes, mais cela n’enlève en rien à l’énergie du récit. L'auteure a parfaitement su mettre en lumière la psychologie de ses personnages et les intrigues de la cour.

 

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup aimé celui de Keralie. C’est une jeune fille très attachante avec un esprit vif et un humour acéré. Si au premier abord, elle a l’air pleine de vie et semble n'avoir que faire de l’opinion des autres, la réalité est tout autre. Keralie possède son lot d’épreuves et un certain nombre de secrets. C’est un personnage que j’ai trouvé très intéressant à suivre. Au fil de l’histoire, on aperçoit un réel changement dans son comportement et sa façon de voir les choses. Bien qu’elle insinue le contraire, Keralie se sent rapidement concernée par le malheur des autres. Finalement, dans cette course contre la mort, la jeune fille pourrait en apprendre davantage sur elle-même et essayer enfin de se pardonner.

 

Les personnages secondaires sont également fort attachants. Chacun apporte son édifice à l’histoire et tient une place de choix dans le bon déroulement de l’intrigue. Je ne pourrais pas passer l’intégralité en revue, mais s’il y a un personnage secondaire qui a attiré mon attention, c’est bien celui de l’énigmatique Varin. En tant que Éonien, Varin ne doit en aucun cas montrer ou ressentir des émotions. Pourtant, Varin est bien loin d’être la personne froide et détachée qu’il veut laisser paraître. C’est une personne bienveillante et adorable que nous découvrons en sa personne. J’aurais beaucoup aimé que son personnage ait également quelques chapitres. Cela aurait permis de mieux comprendre son personnage et d’avoir une vue sur sa façon de voir certaines situations.

 

En conclusion, Four Dead Queens était une lecture pour laquelle je n’étais pas prête, mais dans le bon sens du terme. C’est un roman que je vous recommande absolument, les yeux fermés. Tout a été fait pour que le lecteur passe un excellent moment de lecture. Entre suspens, complots, trahison, vengeance et amour; rien n’a été mis de côté et Astrid Scholte ne nous a pas épargnés une seule seconde. Un roman qui se dévore et dont on n’aurait certainement jamais pu deviner la fin à l’avance.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article