Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos Étoiles Perdues (Stars, Tome 1) - Anna Todd

 

Titre : Nos Étoiles Perdues, Tome 1

Saga : Stars

Auteur : Anna Todd

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l'a fait déménager à l'autre bout du pays, ce qui ne l'a pas dérangée car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard, Karina travaille comme kiné à la base et se sent bien pour la première fois de sa vie. Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L'engrenage des affectations de son père ne facilite pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrolable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C'est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l'aide à reconsidérer le chaos qui l'entoure. Il ne la connait pas, et n'a pas l'air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas... jamais. Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu'elle pouvait imaginer.

 

Ma Chronique

Note : 3/5

J’ai apprécié mais...

 

Après avoir découvert la plume d’Anna Todd avec sa série After que j’avais beaucoup appréciée, j’étais curieuse de découvrir l’histoire de Stars. Cela faisait plus d’un an qu’il traînait dans ma bibliothèque et avec la sortie imminente du second tome en France, j’ai décidé de m’y atteler.

 

Tout d’abord, si vous avez déjà lu After, sachez que le contexte de Stars est très différent. Avec la saga After, c’était soit on aime soit on n’aime pas et ici, c’est un peu la même chose. L’histoire a beaucoup de potentiel et est agréable, mais je n’ai pas réussi à m’accrocher autant aux personnages et à l’histoire que je l’aurais voulu. De plus, certains passages sont vraiment beaucoup trop longs à mon goût et j’ai parfois eu du mal à poursuivre ma lecture. La narration se fait uniquement par le personnage principal féminin, Karina, dont les pensées partent par moments dans tous les sens. Du coup, le rythme du récit se retrouve ralenti par ses élucubrations et au final, on finit par décrocher. J’ai quelquefois été obligée de stopper ma lecture et quand enfin, il y a un soupçon de rebondissement, celui-ci arrive assez tardivement dans le roman.

 

J’ai tout de même été heureuse de retrouver la plume d’Anna Todd. C’est toujours aussi bien écrit et agréable à lire, mais comme je le disais plus tôt, il y avait trop de longueurs. Étant donné, que la narration ne se fait qu’avec un seul point de vue et que les personnages ne sont pas très bavards, on a l’impression que l’auteure comble le manque d’échanges entre les deux protagonistes par des interminables passages qui, entre nous, n’apportent pas grand-chose au récit.

 

Le seul point positif qui pourrait résulter du manque de rythme ce serait l’évolution de la romance. En effet, celle-ci prend le temps de se mettre en place et évolue tout doucement au fil du livre ce qui la rend bien plus réaliste. Néanmoins, je vous mentirais si je vous disais que j’ai été conquise à 100% par la romance. Même si elle est sympathique, il me manquait tout de même un petit quelque chose et elle reste assez fade. J’ai trouvé que les deux protagonistes ne se dévoilaient pas assez et je me suis demandée comment ils ont pu tomber amoureux aussi facilement sans en savoir davantage sur leur vie passée respective.

 

D’ailleurs, au sujet des personnages, j’ai eu pas mal de difficultés à mettre des mots sur ce que je ressentais à leur encontre. Ils ne sont pas inintéressants, mais je ne peux pas dire non plus qu’ils soient très intéressants. Karina et Kael sont deux personnages sympathiques, mais malheureusement je ne me suis pas tellement accrochée à leur personnalité et ils auraient mérité d’être, selon moi, un peu mieux travaillés. Par conséquent, je ne sais pas particulièrement quoi dire à leur sujet et c’est bien la première fois que cela m’arrive.

 

Les personnages secondaires, quant à eux, ne sont pas vraiment présents dans le tableau puisque j’ai plutôt eu le sentiment qu’ils faisaient tapisserie et leurs interactions avec Karina et Kael sont assez rares. On peut vraiment dire que ce sont les deux protagonistes principaux qui sont mis essentiellement sur le devant de la scène, ce qui en soi est normal me direz-vous, mais j’aurais aimé en découvrir également un peu plus sur les secondaires.

 

En conclusion, ce n’est pas un livre que j’ai aimé au-delà, mais ce n’est pas non plus une déception. Il n’est pour ma part pas aussi bon qu’After et ne m'a pas autant emballée, néanmoins il se laisse lire et le contexte de l’histoire est sympa. Je reste tout de même avec un sentiment d’inachevé en refermant le livre et j’espère que le second saura rattraper le négatif qui m’a dérangée dans ce premier opus.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Buckette 23/05/2020 16:06

Autant j'avais détesté After, autant j'étais prête à me lancer dans celui-ci... mais non. Si c'est pas assez intéressant et trop fade, je vais passer mon tour :/

Aurore 23/05/2020 16:14

Il se laisse lire, mais, en effet, il est assez fade. Il n’est pas mauvais et il se termine d’une façon qui pousse tout de même à connaître la suite. Je pense lire quand même le second tome par curiosité, j’espère qu’il relèvera le niveau :/