Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alice au pays des Zombies (Chroniques de Zombieland, Tome 1) - Gena Showalter

 

Titre : Alice au pays des Zombies, Tome 1

Saga : Chroniques de Zombieland

Auteur : Gena Showalter

Éditions : HaperCollins (Mosaïc)

 

Résumé

 

Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux,  je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.

 

Ma Chronique

Note : 4,5/5

J’ai beaucoup aimé

 

N’étant pas une grande fan de l’histoire d’Alice au pays des merveilles, j’ai tout de même été intriguée par cette version que je pensais revisitée. Il faut dire que le résumé a de quoi être accrocheur et original dû à la présence de zombies et puisque j’ai un petit faible pour tout ce qui est mort-vivant, je n’ai pas résisté longtemps. Au final, je n’ai pas tellement trouvé une ressemblance flagrante avec le célèbre conte. La similarité s’arrête seulement au titre du livre et le fait que l’héroïne se prénomme Alice, donc ne vous attendez pas à découvrir une réadaptation du roman de Lewis Caroll.

 

La première chose à dire sur ce premier tome, c’est qu’il est tout simplement excellent. Certes, certains éléments peuvent parfois sembler clichés, notamment au sujet de la romance, mais l’histoire est vraiment addictive. C’est prenant et j’ai adoré le concept des zombies. C’est la première fois que je lis un livre qui traite de ce genre de thème et en le débutant, je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai été agréablement surprise par la singularité de l’histoire et la façon dont celle-ci est construite. L’univers créé autour des zombies est très original. Le rythme quant à lui, est bien dosé et la tension monte crescendo tout au long du récit. Honnêtement, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher l’histoire une fois que je l’avais commencée. Ce n’est peut-être pas un coup de coeur, cependant ce n’est vraiment pas passé loin.

 

La plume de Gena Showalter, que j’ai eu le plaisir de découvrir grâce à ce roman, est  tout simplement parfaite. Elle est fluide, descriptive sans pour autant être assommante, simple et efficace. L’auteure retranscrit avec habileté les émotions des personnages ainsi que leur apparence et les décors. J’ai facilement été capable de me faire une idée bien précise de ce qui se déroulait sous mes yeux et cela reste, croyez-moi, assez rare que j’y parvienne aussi naturellement. Gena Showalter a très bien su équilibrer la structure du récit avec juste ce qu’il fallait de romance, de surnaturel, d’action et de mystère. L’histoire est une succession de révélations et de rebondissements. Une fois que l’on pense que la situation d’Alice ne pourrait pas être pire, l’auteure nous prouve le contraire, à chaque fois. De quoi rendre le lecteur complètement dingue et accro.

 

De plus, une bonne histoire n’en serait pas une si les personnages n’étaient pas au niveau. L’héroïne, Alice, dispose de toutes les qualités nécessaires que le lecteur espère découvrir pour un personnage principal d'un roman Young Adult. C’est une jeune fille vraiment courageuse, forte, possédant une superbe répartie et un humour phénoménal. Malgré les épreuves qu’elle a vécues, Alice aurait pu se laisser aller et se complaire dans sa douleur, mais elle essaye tout de même de s’en sortir. Et puis, avec son changement de lycée, sa nouvelle amitié avec Kat et son étrange rencontre avec le mystérieux Cole et sa bande, Alice n’a pas tellement d’autre solution que d’essayer de faire face à tous ces bouleversements.

 

Ensuite, comme tout bon personnage masculin qui se respecte, celui de Cole est tout simplement irrésistible. J’ai adoré sa personnalité et son humour sarcastique. Il peut clairement se vanter de ne rien à envier au personnage de Daemon Black de la saga Lux. Si Alice possède une certaine fraîcheur et donne d’elle une image innocente, ce n’est pas le cas pour Cole, qui tient le rôle du « bad boy» du lycée. Cependant, sous son air de « dur à cuire », il se montre quand même assez attentionné et protecteur. On peut aisément comprendre l’attractivité que le jeune homme exerce sur Alice, car en plus d’être un personnage énigmatique, fascinant et attirant, Cole et sa bande cachent un horrifiant secret, un secret très dangereux.

 

En ce qui concerne la romance, je l’ai trouvée, comme je le disais plus tôt, assez clichée quoiqu’elle soit agréable à suivre. Elle arrive beaucoup trop vite et trop facilement à mon goût. J’aurais préféré qu’Alice et Cole prennent le temps avant de se jeter dans les bras l’un de l’autre. Néanmoins, leur relation demeure compliquée étant donné le contexte et puis, Alice n’est pas la seule à convoiter Cole, ce qui, du coup, crée des tensions. Après, je peux comprendre qu’un lien se soit vite établi entre eux puisqu’un étrange phénomène se produit à chaque fois que leurs regards se croisent. Cela ne fait qu’augmenter l’attraction qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Pour finir, j’ai tout de même apprécié la tendresse et la passion qui se dégagent de leurs échanges. Le couple d’Alice et Cole n’est vraiment pas en reste lorsqu’il s’agit de nous offrir des conversations aussi hilarantes qu’explosives. J’ai hâte de découvrir ce que va donner l’évolution de leur relation dans la suite de la série.

 

En conclusion, ce livre m'a complètement séduite grâce à son originalité et son univers. C’est un livre que j’ai vraiment pris plaisir à lire et qui m’a immédiatement embarquée dans un monde aussi excitant qu’effrayant. Il reste de nombreuses questions qui n’ont pas encore été élucidées et je suis curieuse de découvrir quelle tournure va prendre l’histoire. Si comme moi, vous êtes fan de zombie, de combat, d’action et de romance, alors je vous recommande absolument ce roman.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article