Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Palais de Colère et de Brume - Sarah J. Maas

 

Titre : Un Palais de Colère et de Brume, Tome 2

Auteur : Sarah J. Maas

Editions : La Martinière Jeunesse (Fiction)

 

Résumé

 

Feyre a survécu aux défis d'Amarantha. Elle est devenue une Fae, créature immortelle, et a hérité de pouvoirs qu'elle ne maîtrise pas. Mais son cœur est resté celui d'une humaine, et elle ne peut effacer ce qu'elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps… Elle ne peut non plus oublier qu'elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. Et si elle est d'abord réticente, elle va découvrir qu'il est loin d'être le Fae cruel et manipulateur qu'elle pensait connaître. Et, à ses côtés, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs d'immortelle. Et douter de ce qu'elle ressent pour Tamlin... Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile à l'horizon. Car les desseins du roi d'Hybern pourrait bien ébranler tout le royaume des immortels.

 

Ma Chronique

Note : 4,5/5

J’ai beaucoup aimé

 

Après avoir eu un véritable coup de coeur pour le premier tome, j’étais plus qu’impatiente de lire ce second opus. Un Palais de Colère et de Brume égale en tout point le précédent tome en matière de perfection. Sarah J. Maas continue de nous éblouir avec son imagination, son talent ainsi que sa plume qui, entre nous, n’a rien à envier aux plus grands auteurs.

 

L’histoire reprend trois mois après les événements qui se sont déroulés sous la Montagne. Feyre est désormais une Grande Fae et essaye, tant bien que mal, de s’adapter à son nouveau corps. Sur le point de se marier, les épreuves qu’ils ont endurées sont maintenant un lointain souvenir mais, Tamlin et Feyre ne sont plus les mêmes. Brisée, la jeune femme dépérit de jour en jour sous les yeux indifférents de Tamlin. Ce dernier est prèt à tout pour assurer la sécurité de Feyre, quitte à l’empêcher de sortir du palais. Après trois mois passés sans nouvelles de Rhysand, celui-ci survient à point nommé afin d’honorer le marché qu’il avait passé avec Feyre. Alors, qu’elle pensait détester la Cour de la Nuit, elle découvre que le monde de Rhysand est peut-être bien mieux que ce qu’elle avait imaginé…

 

Suite à la sortie de ce second tome, je n’ai pas immédiatement poursuivis ma lecture de la saga (honte à moi !). J’appréhendais de me replonger dans cet univers et j’ai préféré relire le premier tome pour avoir tous les éléments bien en main. J’avais peur d’avoir oublié quelques fragments de l’histoire mais finalement on se remet très facilement dans le contexte. Il faut dire que l’univers créé par l’auteure est assez complexe et il y a de nombreuses informations à prendre en compte pour profiter pleinement de la lecture.

 

La plume de l’auteure est toujours aussi sublime. Son style d’écriture est très agréable et fluide. Bien que certains passages soient assez longs à cause du nombre important de descriptions, ça n’alourdit pas le récit. De plus, les descriptions sont vraiment magnifiques. Cela nous permet facilement de nous faire une idée précise des lieux, des personnages…

 

Concernant l’intrigue, c’est toujours aussi bien mené et parfaitement dosé. Les rebondissements et les révélations s’enchaînent permettant ainsi de mieux comprendre certaines choses qui se sont passées et qui nous avaient peut-être échappé. Dans « Un Palais d’Épines et de Roses », l’intrigue tournait principalement autour de la romance entre Feyre et Tamlin et également autour de la malédiction. Mais dans celui-ci, c’est surtout la relation entre Rhysand et Feyre qui est mise en avant, ainsi que l’imminente guerre qui se profile à l’horizon. De plus, de nouveaux personnages importants font leur apparition et l’auteure intègre également des décors inédits au récit, apportant un nouveau souffle à l’histoire.

 

En ce qui concerne les personnages, ils sont merveilleusement bien travaillés. On retrouve une Feyre très différente dans ce tome-ci. Elle est brisée, malheureuse et la seule personne qui pourrait lui redonner goût à la vie est aux abonnés absents. Bien que dans la première partie du roman, ses pensées soient assez lugubres et plombent un peu le récit, elle retrouve très vite son caractère de battante. C’est un personnage que j’aime toujours autant et ses émotions sont retranscrites d’une façon bouleversante.

 

La grosse surprise de cette suite, c’est bien évidemment le personnage de Rhysand. J’ai été agréablement surprise. Il n’est pas le personnage froid et manipulateur qu’il semblait être. Au contraire, c’est quelqu’un de droit, d’attentionné et de sensible. Il est prêt à se tailler en quatre pour protéger son peuple et ses amis. Ce second tome, nous permet enfin de nous rendre compte de l’étendue des sacrifices qu’il a dû faire pour protéger les siens. J’ai vraiment adoré voir cet aspect de sa personnalité et sa relation avec Feyre est tout simplement magnifique. On en apprend également énormément sur le lien qui les unit et sur l’origine de celui-ci.

 

Quant au personnage de Tamlin, je dois dire que je l’ai détesté. On est loin du personnage prévenant et doux du premier opus. Ici, on découvre un Tamlin égoïste, froid et impitoyable. Son comportement vis-à-vis de Feyre m’a quelquefois fait dresser les cheveux sur la tête et sa trahison est impardonnable. Cependant, je pense que c’est un bien pour un mal, car je n’aurais sans doute pas autant apprécié la relation de Feyre et Rhysand, si Tamlin n’avait pas autant baissé dans mon estime.

 

Je ne parlerai pas de l’intégralité des personnages secondaires, car il y en a énormément mais ce que je peux dire c’est qu’ils sont tous très bien exploités. Certains sont présents pour soutenir Feyre et Rhysand dans leur quête et d’autres font leur apparition pour leur mettre des bâtons dans les roues. Bien que certains soient exécrables, ils sont tout de même essentiels à l’histoire et intéressants. Il y a également un autre personnage qui m’a énormément déçue, je parle bien évidemment de Lucien. Les rares fois où on l’aperçoit, il fait preuve d’une incroyable lâcheté face au comportement de Tamlin.

 

En conclusion, Un Palais de Colère et de Brume est excellent ! J’ai vraiment adoré, et encore le mot est faible. J’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage de Rhysand ainsi que ses amis hauts en couleur. En plus, le final se termine sur une véritable bombe qui promet une suite fantastique ! Je suis totalement tombée sous le charme de la plume de Sarah J. Maas et cette série prend la tête du classement de mes séries favorites. Je ne peux que vous recommander cette saga et si vous ne l’avez toujours pas lue : mais qu’est-ce que vous attendez ?! Foncez !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article