Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Palais d'Épines et de Roses - Sarah J. Maas

 

Titre : Un Palais d’Épines et de Roses, Tome 1

Auteur : Sarah J. Maas

Editions : De La Martinière Jeunesse (Fiction)

 

Résumé

 

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse. Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ? A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

 

Ma Chronique

Note : 5/5

Coup de Coeur

 

S’il y a bien une série qui fait encore parler d’elle après tout ce temps et qui mérite sa réputation, c’est bien celle d’Un Palais d’Épines et de Roses. Cela fait la troisième fois que je lis ce premier tome et honnêtement, je ne m’en lasse toujours pas. C’est un énorme coup de coeur à chaque relecture.

 

Dans un premier temps, c’était la couverture qui avait attiré mon attention car, il faut le dire, celle-ci est tout simplement sublime et je pense que personne ne dira le contraire. Ensuite, il y a le résumé et là encore, celui-ci est également très accrocheur. L’histoire m’a tout de suite fait penser à l’histoire de La Belle et la Bête, donc, il était très difficile de ne pas succomber à cet ensemble fort prometteur.

 

Dès les premières pages, on remarque effectivement quelques similitudes avec le conte populaire. Feyre, une jeune fille de 17 ans, est contraint de nourrir sa famille et de partir régulièrement à la chasse. Cependant, ce qui devait être qu’une simple chasse, va déclencher une suite d’évènements inattendus pour Feyre. Durant cette traque au gibier, la jeune fille se retrouve nez à nez avec un loup et le tue pour se protéger. Mais ce qu’elle pensait être qu’un simple loup était en réalité un Grand Fae.

 

Jusque-là, vous vous demandez peut-être « Quel rapport avec La Belle et la Bête ? ». Attendez, j’y viens ! Suite à cela, une bête monstrueuse fait irruption chez Feyre, ordonnant à la jeune fille de la suivre sur les terres des immortels, à Prythian. Une vie pour une vie. Cela ne vous rappelle rien ? Feyre se retrouve donc condamnée à devoir vivre chez les créatures qu’elle exècre le plus, dans un magnifique palais où l’ensemble de ses habitants a été frappé par une malédiction. Une malédiction qui les oblige en permanence à devoir porter un masque et qu’il est malheureusement impossible de se défaire. Vous voyez maintenant où je veux en venir ? Si vous connaissez le conte, vous pouvez sans difficulté deviner la suite des événements…

 

Néanmoins, si vous pensiez découvrir qu’un simple « remake » de La Belle et la Bête, ne vous fiez pas aux apparences et surtout pas à la première partie du roman. Car, si l’histoire semble sans grande originalité au début, celle-ci se révèle être par la suite bien plus complexe qu’elle n’y paraît. On découvre une intrigue parfaitement menée et exécutée. Concernant, la plume de Sarah J. Maas, celle-ci est sublime. Elle apporte juste ce qu’il faut pour rendre le lecteur totalement accro au récit. On découvre un univers de toute beauté où romance, magie, mystère, légende et émotion se mêlent à la perfection. L’auteur maîtrise son sujet et nous offre un univers particulièrement riche.

 

Pour ce qui est des personnages, ici aussi, le travail de l’auteur est remarquable. Leur apparence et leurs sentiments sont dépeints avec une facilité déconcertante, permettant ainsi de nous en faire rapidement une idée très précise. Chacun contribue à l’histoire et chacun possède son importance. Je pense que l’histoire aurait été très différente si l’un d’eux n’avait pas été présent et croyez-moi, il est rare que je ressente ce genre chose pour l’ensemble des personnages d’un même roman. Ils sont simplement parfaits avec leurs imperfections.

 

Feyre est une jeune femme exceptionnelle. Elle est forte, courageuse et donne sans attendre en retour. Si dans un premier temps, elle se montre méfiante vis-à-vis de Tamlin et des autres habitants du palais, elle ne tarde pas à s’ouvrir et les voir différemment. J’ai vraiment beaucoup aimé sa personnalité. C’est une jeune femme qui a souffert durant toute son enfance suite au décès de sa mère et s’est toujours pliée en quatre pour subvenir aux besoins de sa famille sans que celle-ci lui montre une quelconque reconnaissance.

 

Le personnage de Tamlin est quant à lui, un peu plus complexe. Au début, il fait tout pour éviter Feyre et a très peu d’interaction avec elle. Pour lui, les humains sont tous les mêmes. Mais, au fur et à mesure qu’il apprend à connaître Feyre, sa façon de voir les choses change. Sous son sarcasme et sa froideur, Tamlin cache une personnalité chaleureuse et très attachante. J’ai également bien aimé son personnage mais j’ai un peu tiqué sur son comportement de la fin.

 

Ensuite, il y a un personnage qui peut sembler au premier abord seulement de passage et qui fait tout de même une très forte impression. Je parle bien évidemment du charismatique, de l’énigmatique Rhysand. Quoique l’on apprenne peu de choses sur lui, on est inexplicablement attiré par lui. Il est vaniteux, drôle, sarcastique mais certaines révélations qu’il fait à Feyre nous poussent à vouloir en savoir beaucoup plus à son sujet. Il se révèlera être également un allié assez inattendu pour la jeune femme dans les moments les plus sombres. De plus, la façon dont se termine sa dernière conversation avec Feyre est très intrigante.

 

Pour finir, une histoire comme celle-ci ne serait pas complète sans la présence d’une romance. Ce qui est appréciable, c’est que la relation entre Feyre et Tamlin se tisse progressivement et soit bien structurée. Bien que la trame du récit repose sur leur histoire d’amour et que l’intrigue y tourne principalement autour, la romance n’étouffe en aucun cas le reste du récit. C’est bien équilibré avec juste ce qu’il faut de tendresse et de passion.

 

En conclusion, Un Palais d’Épines et de Roses est un roman qui brille par son excellence. Sarah J. Maas a créé un univers féérique où les apparences sont souvent bien trompeuses. Sa plume nous entraîne avec poésie au coeur d’une intrigue haletante et d’une romance captivante. Ce premier volet est un écrin qui renferme un joyau brut et qui saura certainement plaire aux amateurs du genre Fantasy par son originalité. Je sais qu’il y a des personnes qui ne l’ont pas encore lu, qui hésitent encore à se lancer. Cependant, croyez-moi, vous ne le regretterez absolument pas !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article