Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas Nés Sous La Même Étoile - Adèle Ninay

 

Titre : Pas Nés Sous La Même Etoile

Auteur : Adèle Ninay

Editions : Hugo Roman (New Romance)

 

Résumé

 

De part et d'autre du périphérique, deux façons de vivre et d'aimer.

Mike et Camille n'avaient aucune raison de se plaire. Sa vie à lui c'est le rap avant tout et les potes du quartier. Son monde à elle est fait de danse, de littérature, d'une vie confortable dans le centre de Paris. Il a découvert la violence et la rébellion depuis déjà de nombreuses années, elle est délicate et solaire. Il l'insupporte dans son rôle de macho à deux balles, elle l'agace avec ses airs de princesse.

Pour l'un et pour l'autre, aucun mot n'a la même définition : violence, plaisir, avenir... fidélité. Pourtant leur rencontre doit avoir lieu, et elle les prend par surprise comme un coup de poing en plein cœur.

Mais quand on est si différents, comment avancer ? Balancés l'un contre l'autre par la vie, ils devront résister au choc. Ou exploser en plein vol.

 

Ma Chronique

Note : 3/5

Je suis mitigée

 

On peut dire que j’ai vraiment eu beaucoup de mal à écrire cette chronique. Je ressors d’une lecture assez mitigée et j’ai eu quelques difficultés à mettre les mots sur ce que je ressentais. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé mais, je ne peux pas dire non plus que ce roman soit un coup de coeur. Certains aspects de l’histoire m’ont dérangée et ont rendu ma lecture difficile mais je salue le travail effectué par Adèle Ninay qui offre aux lecteurs un roman innovant.

 

D’un côté, on suit l’histoire de Camille, une jeune femme de 24 ans, qui ne vit que pour sa passion, la danse. Elle vit à Paris, dans un quartier assez « huppé ». De l’autre côté, il y a Mike, un jeune homme de 20 ans, qui vit en banlieue et ne vit que pour son rap. Tout les sépare et pourtant, leur rencontre va faire des étincelles…

 

Dès les premières lignes, j’ai eu un gros souci avec le langage des personnages. Donc, ça partait relativement mal pour moi. Au début, je trouvais que c’était très agaçant mais, même si je n’adhère toujours pas à ce genre d’élocution, j’ai fini par m’y habituer.

 

Autre point que je n’ai pas particulièrement apprécié, ce sont les longueurs qui sont, selon moi, beaucoup trop présentes dans le récit. J’ai trouvé que certains passages n’apportaient rien de plus à l’histoire et cassaient le rythme. Au final, j’avais parfois l’impression de lire en diagonale.

 

Pour ce qui est de la plume de l’autrice, elle est tout de même agréable. Son style est très intéressant et elle réussit parfaitement bien à mettre en lumière les différences sociales entre Camille et Mike. Je dois avouer que j’ai quand même été légèrement déstabilisée par son style. Ce roman est très différent de ce que j’ai l’habitude de lire. Cependant, l’idée de base était intrigante et je n’ai pas pu m’empêcher d’y jeter un coup d’oeil. La possibilité de lire une romance entre deux personnes qui évoluent dans des classes sociales différentes, était plutôt attirante.

 

Concernant les personnages, j’ai longtemps essayé de les apprécier mais, malheureusement, je n’y suis pas parvenu. J’ai souvent eu l’impression que Camille était plus spectatrice qu’actrice de sa propre histoire. Elle a été bien trop passive et accommodante vis-à-vis de Mike. J’avais parfois très envie de la secouer. C’est dommage car c’est un personnage que j’aurais fortement pu apprécier si elle avait été autrement.

Quant à Mike, il est tout ce que je déteste chez un homme. Ses réactions m’ont hérissé les poils tout au long du roman, trépignant sans discontinuer toutes les valeurs qui font, à mes yeux, la solidité d’un couple. En bref, pour moi, c’est une girouette.

 

Au final, au lieu de trouver des adultes responsables, je n’ai trouvé que des adultes complètement immatures. Car, malgré le fait qu’ils aient, vingt ans pour Mike et vingt-quatre ans pour Camille, ils nous donnent la sensation d’être en compagnie d’adolescent du début à la fin.

 

Pour finir, j’aurais pu apprécier la romance si on n’était pas tombé dans le perpétuel jeu du « je t’aime, moi non plus ». Au départ, on peut trouver ça mignon mais, au bout d’un moment, ça devient lassant. Donc, en ce qui concerne l’idylle, je reste avec un sentiment d’insatisfaction.

 

En conclusion, Pas Nés Sous La Même Etoile est une légère déception. Je m’attendais à mieux et certains points négatifs ont rendu ma lecture laborieuse. Néanmoins, le thème abordé par l’autrice est intéressant et possède tout de même le mérite d’être lu. Avec ce roman et sa plume incisive, Adèle Ninay casse les codes de la New Romance et je tiens à lui dire bravo pour son travail. Cela reste, malgré tout, mon avis et mon ressenti personnel et il n’est pas impossible que vous appréciez, bien plus que moi, ce roman.

 

Aurore

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article