Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eve of Man (Eve of Man, Tome 1) - Giovanna & Tom Fletcher

 

Titre : Eve of Man, Tome 1

Saga : Eve of Man

Auteurs : Giovanna & Tom Fletcher

Editions : Milan Jeunesse

 

Résumé

 

Imaginez qu'aucune femme ne soit née sur Terre depuis cinquante ans. Imaginez qu'enfin, une fille, une unique fille, naisse. L'avenir de l'humanité repose sur elle. Comment va-t-elle réussir à se rendre maîtresse de son destin ?

 

Ma Chronique

Note : 4/5

J’ai beaucoup aimé

 

Eve of Man est sans nul doute l’un des romans les plus intrigants que je souhaitais lire en ce début d’année. Le résumé nous promettait une histoire relativement intéressante. Bien que le thème dystopique soit légèrement dépassé de mode, j’ai toujours eu un faible pour ce genre de livre. Cependant, ayant eu plusieurs déceptions avec certaines dystopies, c’est toujours avec une certaine appréhension que je me lance dans ce genre de lecture. Néanmoins, je dois dire que j’ai tout simplement adoré Eve of Man.

 

On fait la connaissance d’Eve, une jeune fille de 16 ans. Elle est unique et précieuse puisqu’elle est tout simplement la dernière jeune femme sur Terre. En effet, depuis 50 ans, les naissances féminines ont subitement cessé rendant ainsi la survie de l’humanité plus qu’incertaine mais, contre toute attente, après toutes ces années, une seule petite fille est née et a survécu. On l’appela Eve. La jeune fille représente la renaissance et l’espoir pour la survie de l’espèce humaine. Cependant, comment peut-on sauver l’espèce humaine et garantir l’avenir des Hommes quand on découvre que tout ce que l’on nous a enseigné, n’était qu’un tissu de mensonges ? Malheureusement, Eve ne va pas tarder à le découvrir…

 

En débutant ma lecture, je n’ai eu aucun mal à me plonger dans l’histoire. Dès le prologue, la plume des auteurs avait déjà réussi à me captiver. Le récit est bien rythmé et l’écriture est très fluide. On suit à la fois le point de vue d’Eve et celui de Bram ce qui rend la lecture plutôt facile. De plus, les chapitres sont assez courts et le roman se lit rapidement.

 

La plume est quant à elle, sympathique et addictive. Les auteurs parviennent, sans difficultés, à nous faire imaginer les scènes, les personnages ainsi que les décors et j’ai trouvé que les émotions des personnages n’étaient pas trop mal retranscrits. Autre fait notable, j’ai apprécié l’absence de longueur qui aurait pu venir alourdir le récit et que l’on peut parfois observer dans ce genre de roman.

 

Le contexte de l’histoire en lui-même n’est pas si différent de ce qu’on peut avoir l’habitude de trouver dans un roman dystopique. On est toujours sur un monde post-apocalyptique, en présence d’un gouvernement autoritaire d’un côté, d’un peuple opprimé de l’autre et bien évidemment de la présence de deux héros dont la relation aboutie le plus souvent par une romance.

 

Néanmoins, malgré le fait qu’on ne soit pas sur quelque chose de nouveau, j’ai beaucoup aimé l’idée principale des auteurs. Ce roman nous montre que les hommes ont besoin des femmes et inversement, les femmes ont besoin des hommes pour la survie de l’espèce humaine. Au final, le roman permet au lecteur de se poser des questions sur la place qu’occupent les femmes dans la société et d’imaginer ce que pourrait engendrer la disparition de la gent féminine ainsi que ses répercussions sur l’humanité.

 

En ce qui concerne les personnages, Eve est une jeune fille attachante et intéressante. Malheureusement, on ne peut pas dire qu’elle dirige sa vie puisque tout lui est imposé depuis son plus jeune âge et elle n’a pas vraiment son mot à dire. La solitude lui pèse énormément et les visites d’Holly, son amie holographique, sont ses seuls moments de détente. Le seul point que j’ai trouvé dommage la concernant, c’est le fait qu’elle fasse tout ce qu’on lui ordonne de faire sans jamais essayer de se rebeller. Elle est plus souvent passive et spectatrice, qu’actrice de sa propre vie.

Pour ce qui est de Bram, j’ai davantage apprécié son personnage. C’est une personne sympathique, qui se soucie réellement des gens. De par sa filiation paternelle avec un homme qui est une personne importante au sein du gouvernement, Bram occupe une place de choix dans la vie d’Eve sans que celle-ci soit au courant…

 

Pour finir, concernant la romance, pour l’instant je ne sais pas trop qu’en penser. Elle arrive relativement vite pour moi, bien que les deux protagonistes se connaissent déjà depuis pas mal de temps. Mais, étant donné que Bram apparaît sous une autre forme aux yeux d’Eve et que tout s’enchaine quand cette dernière le découvre, j’ai trouvé cela peu crédible. Il est difficile pour moi de donner toutes les raisons de ma perplexité au sujet de la romance sans aborder des éléments-clés de l’histoire.

 

En conclusion, Eve of Man est une très bonne lecture et découverte. J’ai apprécié la plume des auteurs et l’idée principale qui véhicule selon moi un message important. C’est un roman qui possède tous les éléments qui font la particularité d’une bonne dystopie et il devrait convenir aux amateurs du genre. Ce n’est malheureusement pas le coup de coeur que je pensais avoir en commençant ma lecture mais, Eve of Man aura eu le mérite de m’avoir tenue en haleine jusqu’à la fin et j’ai hâte de découvrir la suite.

 

Aurore

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article