Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Parfum de l'Ombre (Shadowscent, Tome 1) - P. M. Freestone

Titre : Le Parfum de l’Ombre, Tome 1

Saga : Shadowscent

Auteur : P. M. Freestone

Editions : La Martinière Jeunesse (Fiction)

 

Résumé

 

Dans l'empire d'Aramtesh, les parfums, sacrés, sont l'objet de toutes les convoitises.

Avec son nez affûté et sa grande connaissance des senteurs, Rakel espérait devenir parfumeuse et gagner de quoi soigner son père malade. Mais le prince Nisaï est empoisonné et elle est accusée à tort...

Obligée de fuir, Rakel doit absolument découvrir l'antidote au poison qui a plongé le prince dans le coma. Ainsi, seulement, elle pourra laver son nom. Pour cela, elle devra s'allier avec Ash, le soldat envoyé sur ses traces.

Ensemble, ils découvriront d'anciens secrets enfouis aux confins de l'empire – et au plus profond d'eux-mêmes. Mais parviendront-ils à déjouer la machination qui menace la paix fragile d'Aramtesh ?

 

Ma Chronique

Note : 4/5

J’ai beaucoup aimé

 

Shadowscent était sans nul doute, un des romans les plus attendus de l’année 2020. Le résumé nous promettait une histoire très originale avec pour thème principal le monde particulièrement poétique des parfums. De plus, comment ne pas craquer avec une couverture pareille ?

 

Dès les premières lignes, on plonge rapidement dans le vif du sujet. L’auteure nous embarque à Aramtesh, un empire où le parfum, la religion et les enjeux politiques règnent en maître sur l’existence du peuple. Nous découvrons Rakel, une jeune femme qui grâce à sa grande sensibilité aux senteurs, souhaite devenir Parfumeuse dans l’espoir de trouver un remède au mal qui ronge son père ainsi que l’ensemble de l’empire, la Pourriture. Mais tout ne se passe pas comme prévu... Rakel se retrouve malgré elle entraînée dans les complots politiques et est accusée à tort d’avoir empoisonné le Prince Nisaï. Avec l’aide d’Ash, le Bouclier du prince, la jeune femme devra par tous les moyens, prouver son innocence et découvrir un antidote...

 

Même si j’ai énormément apprécié l’histoire, je dois avouer que j’ai, tout de même, eu du mal à rentrer dedans. L’univers est bien particulier et assez complexe. Il faut être bien concentré pour en comprendre toutes les subtilités. J’ai dû attendre d’arriver à la moitié du livre pour enfin pouvoir être pleinement prise dans l’histoire.

 

Cependant, le rythme du récit est très entraînant. Les chapitres s’enchaînent facilement grâce à l’alternance des points de vue de Rakel et d’Ash. De longues descriptions sont présentes mais n’alourdissent en rien le récit. Au contraire, c’est très joliment écrit et cela permet d’imaginer assez facilement les décors, les personnages et toute la beauté du monde créé par P. M. Freestone. L’auteure possède une plume tout simplement sublime et maîtrise à la perfection son sujet.

 

L’action est au rendez-vous tout au long du roman. De nombreux secrets entourent l’empire et l’origine de celui-ci. On est portés malgré nous par la quête et le périple des deux protagonistes qui ne cessent de nous surprendre au fur et à mesure. Les rebondissements et les révélations affluent à chaque chapitre et nous donnent irrémédiablement envie d’en savoir plus jusqu’au final qui nous laisse sur les « fesses ».

 

Concernant les personnages, celui de Rakel, l’héroïne, est très intéressant. J’ai eu un peu de mal à la cerner au début mais, finalement, je m’y suis vite attachée. C’est une jeune fille courageuse, intelligente et très gentille bien que dans un premier temps elle puisse paraître froide. Elle m’a fait un peu penser au personnage de Laia dans Une Braise sous la Cendre de Sabaa Tahir. Par certains aspects, j’ai trouvé que leur façon de faire ou de penser se rejoignaient quelquefois.

 

Pour ce qui est d’Ash, c’est un personnage très complexe mais, dans le bon sens du terme. C’est un garçon difficile à cerner et un important secret l’entoure. Il ne montre pas facilement ses émotions et derrière son armure, il possède de multiples failles et blessures.

 

J’ai apprécié que leur relation mette du temps à se mettre en place et à évoluer. A mon sens, c’est beaucoup plus crédible. Au départ, ils sont tous les deux méfiants et le lien de confiance ne s’établit pas tout de suite. Puis, ce lien se transforme progressivement en amitié pour finalement évoluer en un sentiment plus profond, l’amour. Dans un premier temps, ils sont incapables de mettre un mot sur ce qu’ils ressentent et j’ai trouvé ça super mignon. Néanmoins, la romance n’est pas mise en avant comme on peut le voir dans d’autres romans fantasy. Ce n’est pas tellement l’élément essentiel de l’histoire et c’est quelque chose que j’ai fortement affectionné.

 

En conclusion, j’ai agréablement été surprise par ce premier opus. Bien que le début de ma lecture a été un peu laborieuse, je ne regrette pas de l’avoir lu. Ce n’est pas le coup de cœur que j’espérais mais j’ai beaucoup aimé. C’est un excellent premier tome d’introduction, il permet de poser aisément les bases d’un univers exquis où se mêlent des arômes de magie, des souffles de secret et des exhalaisons de trahison. J’ai hâte de découvrir la suite et de voir ce que nous réservent les prochaines aventures de nos héros !

 

Aurore

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article